fbpx
Élections, Politique

«Si Stéphane Maher s’intéresse aux vraies priorités de Lafontaine, ça me fera plaisir de l’informer» -Colette Thibault

Colette Thibault affirme que c’est purement par électoralisme que le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher s’intéresse «soudainement» au secteur de Lafontaine. Elle invite publiquement le maire Maher à communiquer avec elle s’il désire connaître les véritables priorités du district 2. «Si vous avez des questions à ce sujet, il me fera plaisir de vous informer!»

La conseillère indépendante, qui vise à se faire réélire pour un deuxième mandat le 5 novembre, réagit ainsi à la diffusion d’une série d’engagements du maire Maher.

Un milieu de vie formidable

Les deux s’entendent toutefois pour dire que Lafontaine est un milieu de vie formidable au potentiel incroyable.

«Peut-être est-ce une surprise pour Stéphane Maher mais pour moi, qui vis dans ce milieu formidable, je découvre quotidiennement tout son potentiel par l’entremise de citoyens engagés et préoccupés par l’amélioration de leur milieu. C’est à se demander pourquoi dans ces derniers moments avant les élections décide-t-il soudainement de faire mieux pour Lafontaine?», avance Mme Thibault par voie de communiqué.

Pas de nouvelles idées

Elle ajoute que les «engagements» de Maher n’ont rien de nouveau. «Avant même d’être élue, j’ai milité dans un comité de citoyens qui revendiquait la gratuité de l’accès au Parc régional de la Rivière du Nord et, à maintes reprises, j’ai réitéré cette demande. Rappelez vous aussi le dépôt d’une pétition des citoyens du District 2 de Lafontaine pour la construction de trottoirs sur le boulevard Du Curé-Labelle que j’ai appuyée.»

Colette Thibault affirme que depuis son élection, elle suit de près le dossier concernant la construction d’un lien routier entre la route 117 et la 333 afin de désengorger l’entrée du secteur Lafontaine à l’intersection des boulevards du Curé-Labelle et des Hauteurs.

«Cette demande ne date pas d’hier. Elle est sur la table depuis plus de 20 ans. Le ministère des Transports tarde à prioriser ce dossier», a-t-elle ajouté.

«De plus, j’ai adopté une position solide envers la conservation des espaces verts principalement dans certains quartiers du district 2 où, avant mon élection, des déboisements sauvages ont été effectués sans consultation citoyenne!»

«J’ai pris la bonne décision de demeurer indépendante»

Colette Thibault s’est dite «surprise et attristée» après avoir appris l’expulsion des conseillers André Marion et Mario Fauteux du parti Vision St-Jérôme par le maire Stéphane Maher.

«Je confirme à l’ensemble des citoyens de Lafontaine-District 2 que j’ai pris la bonne décision de demeurer indépendante, car actuellement, je siège à titre de conseillère municipale indépendante et je vis une expérience des plus positives.»

Mme Thibault estime que grâce à un contact humain et chaleureux, elle réussit avec les citoyens de son quartier à faire le suivi auprès de services municipaux et à régler les problèmes. Elle se dit prête à «continuer et bonifier ce travail», tout en s’engageant également à adopter une attitude vigilante envers un équilibre et une saine gestion budgétaire.

Maintenir un climat politique respectueux

Elle s’engage à poursuivre comme au dernier mandat le maintien d’un climat politique respectueux car, «même dans l’opposition, il est possible de collaborer de façon harmonieuse avec tous les élus et avec l’administration de la Ville dans l’avancement des différents projets en développement».

«Parce que je crois sincèrement que la démocratie n’a pas de parti, me présenter comme candidate indépendante demeure une priorité pour exercer mon droit de parole, exprimer mon point de vue sans être confinée dans une ligne de parti et ainsi pouvoir influencer positivement les prises de décisions comme je l’ai fait depuis ces quatre dernières années.»

>

Send this to a friend