Culture

Grands prix de la culture: l’auteur Jean-François Beauchemin nommé Créateur de l’année dans les Laurentides

L’écrivain Jean-François Beauchemin de Sainte-Anne-des-Lacs a été honoré à titre de Créateur de l’année dans les Laurentides.

Le prix, le plus important de la 28e soirée des Grands prix de la culture, est offert par le Conseil des arts et des lettres du Québec(CALQ), en collaboration avec l’organisme régional, le Conseil de la culture des Laurentides.

Jean-François Beauchemin a tenu à exprimer sa reconnaissance pour le prix de Créateur de l’année, mais a aussi tenu à remercier tous ses lecteurs sans qui, a-t-il ajouté, son écriture serait inutile…

Assorti d’un montant de 5000$, il vise à reconnaître un artiste ou un écrivain qui se démarque par le dynamisme de son parcours et l’excellence de son œuvre. Il a été annoncé lors de la cérémonie des Grands Prix de la culture, le 9 novembre à Saint-Jérôme.

Les Grands prix se tournent vers les arts de la scène

Après avoir récompensé les arts visuels et métiers d’arts en 2014, le patrimoine et l’histoire en 2015, puis les lettres et bibliothèques en 2016, les prix 2017 visent les arts de la scène. Sept prix ont été remis.

Le prix Excellence: Michel Robichaud

Ce prix est accordé à un artiste professionnel ou groupe d’artistes professionnels de la région ayant réalisé un projet en arts de la scène qui se démarque par son excellence. La bourse est de 1000$.

Le musicien Michel Robichaud a reçu le prix Excellence pour son oeuvre musicale et la richesse de ses textes.. Grégoire Jeay de Rosemère et Gideon Kim de Ste-Adèle étaient aussi en nomination.

Le prix Jeune relève: Jessica Viau

Ce prix est attribué à un artiste professionnel de 35 ans ou moins qui se démarque par la qualité de ses réalisations et son rayonnement dans le domaine des arts de la scène. Il est assorti d’une bourse de 500$.

Le Prix Jeune relève a été décerné à Jessica Viau de Mont-Laurier. Marc-André Berthold (Saint-Eustache) et Karine Lanthier (Sainte-Anne-des-Lacs) étaient aussi en nomination.

Le prix Passion: Caroline Dusseault

Ce prix souligne l’implication d’un individu dans son milieu et récompense sa contribution extra professionnelle à la mise en valeur des arts de la scène des Laurentides. La bourse est de 500$.

Caroline Dusseault, chorégraphe de Sainte-Anne-des-Lacs, a reçu le prix Passion. Sur la photo, sa collègue et collaboratrice Cassandre Lescarbeau acceptait le prix en son nom. Luc Ouellette de Saint-Jérôme était aussi en nomination.

Le prix Ambassadeur: Le Patriote

Ce prix est remis à un artiste professionnel ou un organisme artistique professionnel dans le domaine des arts de la scène qui participe à la valorisation des arts de la scène des Laurentides et au rayonnement de sa région à l’extérieur du territoire. Il est également assorti d’une bourse de 500$.

Le théâtre le Patriote de Sainte-Agathe, qui soulignait cette année ses 50 ans, s’est vu décerner le prix Ambassadeur. Le Festival des Arts de Saint-Sauveur et le Festi-Jazz de Trembant étaient aussi en nomination. Quelques jours auparavant, le Patriote a aussi reçu le Félix de diffuseur de l’année lors du Gala de l’ADISQ. Le directeur du Patriote Alexandre Gélinas, qui est aussi président du conseil d’administration du Conseil de la culture des Laurentides, s’est réjoui de cette reconnaissance et a rappelé que la salle légendaire subira des importantes rénovations dans les prochains mois.

Le prix Municipalité: Saint-Placide

Ce prix est attribué à une municipalité ou une MRC qui a réalisé un projet novateur dans le domaine des arts de la scène dans les Laurentides. La municipalité gagnante se voit remettre une œuvre d’un artiste professionnel des Laurentides.

La municipalité de Saint-Placide a reçu le prix Municipalité pour le plus grand bonheur du maire Richard Labonté, qui a tenu à rendre hommage à toute son équipe. La MRC d’Antoine-Labelle et Blainville étaient aussi en nomination.

Le prix Art-Affaires: Lortie et Martin

Ce prix est accordé à une personne ou une entreprise du milieu des affaires qui s’est démarquée par son implication, son appui ou son mécénat dans le milieu des arts de la scène des Laurentides. L’entreprise se voit remettre une œuvre d’un artiste professionnel des Laurentides.

Le Prix Art-Affaires a été remis à la compagnie Lortie et Martin de Sainte-Agathe-des-Monts. Catherine Lortie accepte le prix au nom de l’entreprise. La Caisse Desjardins de Mirabel ainsi que IGA Daigle de Boisbriand étaient égalelment en nomination.

Le prix Art-Éducation: Polyvalente Saint-Joseph

Ce prix, une nouveauté cette année, reconnaît une institution d’enseignement des Laurentides pour la qualité et l’excellence des actions, des approches et expériences innovantes, et des projets pédagogiques artistiques ou culturels liés aux arts de la scène.

Louis-Jean Pelletier, de l’école Polyvalente Saint-Joseph de Mont-Laurier, acceptait le tout premier. prix Art-Éducation au nom de son école. L’école Mariboisé de Saint-Jérôme ainsi que l’école Arthur-Vaillancourt de Sainte-Thérèse étaint aussi en nomination.

 

Le trio vocal Singin’ Rendez-Vous a ponctué la soirée d’airs musicaux des années folles avec son répertoire tiré des années 1920 à 1940 et d’autres classiques du swing et de la chanson française. Le trio est originaire des Laurentides et se compose de Carolyne Legault, Mélissa Brosseau et Nathalie Maillard.

 

Robert Simard, historien et conteur de Lachute, était maître de cérémonies.

Le portrait de «famille»

Photo par Lucien Lisabelle
Photo par Lucien Lisabelle

 

>

Send this to a friend