Causes, Culture, Livres, Personnes

Un livre qui compile des centaines de crèches exposées à la Villa Bertrand

La crèche de gauche fait la couverture du livre et elle vient de Hongrie. Celle de droite a été ramenée de Puerto Rico.

Au début des années 2000, Mme Debien Bertrand accueillait tout le village de Bellefeuille et bien d’autres visiteurs à voir sa collection de crèches de Noël en provenance de 50 pays. Au temps de l’Avent, les autobus débarquaient à la Villa Bertrand, pour voir ses crèches et celles du curé de la paroisse de l’époque, Michel Jasmin.

La résidence du boulevard de La Salette est aussi bien connue à Saint-Jérôme pour ses jardins. Plusieurs couples y ont pris les photos de leur mariage au cours des années 1990.

Après six ans d’exposition, ce sont environ 12 000 visiteurs qui ont vu les quelque 400 crèches. «On a décidé d’arrêter quand on commençait à avoir moins de visiteurs», dit Mme Debien Bertrand. Elle recueillait des contributions volontaires à l’entrée. Au cours des six années, elle a remis plus de 5000$ à la paroisse.

Un peu de cet argent a aussi servi à la reconstruction de l’église, qui a brûlé en 2004 et reconstruite en 2006. Elle sert aujourd’hui aux baptêmes, aux mariages et aux funérailles. On n’y dit plus la messe depuis le mois d’août.

Pour mémoire

L’an dernier, les deux auteures ont décidé de rassembler ces années, qui sont visiblement de bons souvenirs, dans un livre. «C’est aussi pour tous ceux qui ont donné des crèches au fil des ans», ajoute-t-elle. La rigueur de collectionneuse de Mme Debien Bertrand l’a bien servie. Chaque crèche est identifiée, on connaît son origine et qui l’a donnée, si c’est le cas.

Annette Debien Bertrand et Karine St-Germain ont pris un an pour rassembler, photographier et raconter les centaines de crèches qui étaient exposées à la Villa Bertrand au début des années 2000.
Annette Debien Bertrand et Karine St-Germain ont pris un an pour rassembler, photographier et raconter les centaines de crèches qui étaient exposées à la Villa Bertrand au début des années 2000.

Avec son acolyte Karine St-Germain, qui co-signe le livre, elle invitait tout le public à venir se remémorer ces années dans l’église Notre-Dame-de-La-Salette, le dimanche 12 novembre dès 13h, lors d’un lancement organisé avec la collaboration de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord. Le curé Jasmin, qui signe la préface des Crèches de Noël à la Villa Bertrand, sera aussi présent dans les lieux même où il recevait les fidèles à l’époque.

Il s’agit d’une deuxième publication pour le duo Debien Bertrand et St-Germain. En 2015, elles ont fait paraître Rivière-à-Gagnon Un saut dans le temps, qui retrace les 100 années du village qui est devenu Bellefeuille, entre 1860 et 1960, à travers les images conservées par Mme Debien Bertrand et les témoignages recueillis par Mme St-Germain.

Sans faire de promesse, Mme Debien Bertrand nous a confié qu’elle avait des idées pour se rendre à une trilogie. «Maintenant qu’on a fini celui-là, on peut commencer autre chose!», en parlant de retracer les années de Bellefeuille qui manquent à son répertoire, entre 1968 et 2001, année où la ville a été fusionnée à Saint-Jérôme.

>

Send this to a friend