Causes, Éducation, Santé

La Fondation Chopin-Péladeau remet 50 000$ à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme

Pierre Karl Péladeau et Jean B. Péladeau, président et administrateur de la Fondation Chopin-Péladeau ont remis 50 000$ à la Fondation du Cégep de Saint-Jérôme dans le cadre de sa campagne majeure Voir grand pour soigner le 11 décembre dernier.

Publicité

Cette campagne vise à équiper le département de soins infirmiers de simulateurs de haute technologie. Les étudiantes, qui sont encore en vaste majorité des femmes, participent ainsi à des mises en situation qui les préparent à leur future profession.

Un objectif de 1,6 M$

L’objectif de la campagne est de recueillir 1,2 M$ à Saint-Jérôme et 395 000$ à Mont-Laurier.

Le cégep compte utiliser ces fonds pour acheter des nouveaux simulateurs en périnatalité (femmes enceintes), en pédiatrie (bébés et enfants) ainsi qu’en soins critiques (adultes spécialisés).

Services locaux

La campagne permettra aussi l’achat de matériel spécialisé dont des lits électriques, ainsi que l’aménagement de nouveaux locaux pour permettre l’accès aux simulateurs à un plus grand nombre d’étudiants et aussi accueillir plus d’intervenants externes.

Un environnement très réaliste

Les salles de simulation ressemblent à de véritables salle de soins et chambres d’hôpitaux. Elle jouissent d’ailleurs des mêmes équipements. Des mannequins robotisés, animés à distance, créent des situations réalistes. Les mannequins parlent aux étudiantes qui les soignent, et ces dernières doivent réagir en temps réel aux situations qui se présentent.

Une fois la simulation terminée. toutes participent à un debriefing où, en équipe, devant un enregistrement vidéo de leur intervention simulée, elles peuvent analyser leur comportement et apprendre à parfaire leurs habitudes de travail.

Publicité

Pour les étudiants, les simulateurs créent un milieu sécuritaire de pratique, augmentent l’authenticité de la tâche à effectuer, en plus d’offrir une grande variété de situations cliniques jugées essentielles et aussi de complexité comparable à tous les étudiants.

Geneviève Barrette, Nadine Le Gal, Alain Aubuchon, Joël Bouchard, Jean B. Péladeau, Pierre Karl Péladeau, Annie Denoncourt et Martine Pelletier

Depuis 1968

Depuis 1968, le Cégep de Saint-Jérôme est un pionnier de la formation en soins infirmiers au Québec. Dans tout le réseau collégial, il est l’un des trois établissements où l’on accueille le plus d’étudiants en soins infirmiers. Au fil des ans, on y a formé plus de 3000 diplômés à Saint-Jérôme et 150 à son campus de Mont-Laurier.

En plus de contribuer à la formation de pointe des étudiants, le centre de simulation haute fidélité permettra de soutenir le perfectionnement des différents intervenants dont des infirmiers, infirmiers auxiliaires, infirmiers candidats à la profession, médecins, ambulanciers, pompiers, policiers, etc.

TopoLocal
Commentaires, informations, erreurs? Écrivez à [email protected], en toute discrétion. Les articles qui portent la signature de TopoLocal contiennent des informations provenant de sources officielles et/ou fiables. Ils ont été traités par notre service d'information pour qu'ils soient clairs et faciles à lire.
>

Send this to a friend