Femmes

Nadine Brière

Nadine Brière est la première mairesse élue de Sainte-Adèle, depuis le 5 novembre 2017. Elle était auparavant conseillère municipale et a devancé trois hommes au scrutin avec plus de 1000 voix de majorité sur le maire sortant.

Elle a répondu à notre questionnaire pour la Journée internationale des femmes 2018, produit en collaboration avec Nestor Stratégie.


Quel pouvoir pensez-vous avoir sur le monde, sur votre communauté?

De persuasion. De faire comprendre aux gens qu’on a une vision, nous à Sainte-Adèle, et que c’est là qu’on veut s’en aller. Je pense qu’on a des bonnes idées, que j’ai été élue pour ça.

Et dans votre vie? Exercez-vous le même pouvoir de persuasion?

Il faudrait demander à mon mari… Oui et non, ça dépend de la dynamique familiale. Je pense que j’essaie de donner des bonnes valeurs à mes enfants.

Avez-vous déjà souhaité être un homme pour quoi que ce soit dans la vie?

Non, peut-être à part quand il n’y a pas de toilettes disponibles. (Elle rit.) Non, je n’ai jamais trouvé que le parcours d’une femme est nécessairement plus difficile que celui d’un homme.  On remarque par contre qu’il y a des hommes qui ne nous prennent pas encore au sérieux. Moi je l’ai vu dès mon premier conseil de ville. Je me faisais interrompre en plein conseil ou les gens ne me prenaient pas nécessairement au sérieux.

Je n’en suis à pas mes premières années en politique… Je ne suis pas retournée chez nous en boule dans mon lit. Je ne pense pas que ce soit plus difficile pour une femme. Peut-être qu’il y a des hommes dans la vie qui sont des hauts fonctionnaires ou des directeurs ou des présidents qui l’ont peut-être plus facile que d’autres femmes, mais côté politique non je ne pense pas que pour nous ce soit plus difficile que d’autres de défoncer des portes.

Mais je pense qu’il va y avoir de plus en plus d’hommes qui vont avoir leurs obstacles aussi, si on regarde certains politiciens aux États-Unis… Les femmes ont un pouvoir de vote, elles font confiance aux femmes aussi. On a une façon différente de voir les choses, il faut se faire confiance entre nous.

Quels sont les avantages à être une femme?

On a probablement une meilleure écoute. On apporte les choses différemment. J’ai eu plusieurs commentaires de citoyens qui m’ont dit qu’on écoutait beaucoup et qu’on agit moins spontanément.

Je fais confiance aux gens qui travaillent avec moi à l’hôtel de ville et c’est la meilleure façon qu’ils me fassent confiance aussi.

>

Send this to a friend