Éducation, Lieux, Personnes, Santé

Une bibliothèque de Mirabel ouvre ses portes aux enfants à besoins particuliers

Lorsqu’on a un enfant autiste, trisomique ou hyperactif, notamment, ce n’est pas toujours facile de fréquenter les lieux publics, encore moins la bibliothèque.

Publicité

Pour aider les familles dans cette situation, la bibliothèque du secteur de Saint-Janvier à Mirabel a décidé de leur ouvrir ses portes tous les samedis matin de 9h à 10h.

Une heure avant l’ouverture de la bibliothèque, les enfants de 16 ans et moins à besoins particuliers pourront lire et jouer dans un environnement adapté et sans jugement.

Des activités et une salle sur mesure

«C’était important que la bibliothèque devienne accessible pour que ces enfants aussi aient accès à la lecture», affirme celle qui est à l’origine du projet, la directrice du Service de la bibliothèque, Sarah Germain.

Services locaux
Sarah Germain, la directrice du Service de la bibliothèque, a expliqué le fonctionnement du nouveau service en conférence de presse, le 13 mars 2018.

Les enfants auront accès à l’ensemble des services de la bibliothèque, mais aussi à des livres et des jeux éducatifs spécialisés ainsi qu’à une salle sensorielle.

Cette salle, à l’éclairage tamisé, aidera les enfants à se calmer et à rester concentrés sur leur activité grâce à des peluches lourdes et à des objets lumineux.

«En plaçant les peluches lourdes sur eux, les enfants réussissent à baisser leur niveau d’énergie et en regardant les objets lumineux, tel que les balles et l’aquarium, ils peuvent augmenter leur niveau de concentration», explique Sophie Chaloux de chez FDMT, l’entreprise qui a fourni le matériel de la salle.

Mme Germain, le maire de Mirabel, Jean Bouchard et la porte-parole du projet, Julie Philippon, lors du dévoilement de la salle sensorielle et de son équipement.

Mme Chaloux ajoute que les enfants pourront s’installer sur des ballons, des fauteuils ou des tabourets, ce qui aidera aussi à leur concentration. C’est le concept des classes d’apprentissage flexibles.

Publicité

Du soutien pour les parents

La porte-parole de l’événement, l’auteure, conférencière et blogueuse, Julie Philippon, croit que ce moment privilégié pour les enfants sera aussi un moment de répit pour les parents. «En plus d’être dans un environnement sans jugement, sans regard désobligeant, ils pourront échanger des conseils entre parents qui vivent la même réalité», mentionne-t-elle.

Julie Philippon, la porte-parole du projet, souhaite que le nouveau service fasse du bien aux familles.

Sarah Germain, qui a elle-même un enfant autiste, ajoute qu’on se sent parfois bien seul dans cette situation. Elle a créé le projet pour les enfants, mais aussi pour aider d’autres parents.

De la documentation au sujet des différents troubles qui affectent les enfants sera d’ailleurs disponible pour les parents. La liste des documents se trouve dans le catalogue en ligne de la bibliothèque.

Un projet unique au Québec

La bibliothèque du secteur de Saint-Janvier est la première à offrir ce service au Québec. Le maire de Mirabel, Jean Bouchard, croit que le projet sera apprécié des citoyens et espère qu’il fera boule de neige dans d’autres villes.

Les familles pourront bénéficier du service gratuitement dès le samedi 17 mars.

Publicité
  • […] Accéder à un autre article sur le même sujet […]

  • >

    Send this to a friend