Personnes, Politique

Le chef de police de Saint-Jérôme ne s’en va plus

Le directeur du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme ne sera finalement pas «prêté» au Service de police de la Ville de Montréal.

Et la première directrice de police devra attendre une autre occasion pour remplacer son supérieur.

Il semble que le choix de Martin Prud’homme, actuel directeur du SPVM, d’un policier «de l’extérieur» pour superviser l’Unité de l’intégrité des processus de promotion et de formation ne faisait pas l’affaire de certains cadres à Montréal, selon les informations publiées par La Presse dimanche.

Ils auraient évoqué un excès de vitesse de 41 km/h sur la voie de service de l’autoroute Côte-de-Liesse, 91 dans une zone de 50, et la suspension du permis de conduire pendant sept jours de M. Paterson comme une tache au dossier du futur responsable des promotions.

Services locaux

En aucun cas lors de cette arrestation, M. Paterson n’aurait utilisé son statut à la police de Saint-Jérôme pour obtenir un quelconque assouplissement, même s’il roulait à bord d’une voiture identifiée aux couleurs du service.

Une rencontre jeudi dernier entre messieurs Prud’homme et Paterson se serait terminée par l’abandon du projet.

>

Send this to a friend