Critiques météo

Critique météo du 24 avril 2018

Les idées ne peuvent pas manquer quand on trouve le temps d'en trouver.

Quand c’est rendu que le fond du vent n’est plus frais, c’est que le printemps est là pour vrai.

On aura bien d’autres choses à faire que de s’occuper des impôts et de la politique dans les prochains mois.

Il faut penser aux vacances, si elles ne sont pas déjà décidées… Au moins aux glissades d’eau, peut-être une fois, deux.

Se demander pourquoi on glisse, c’est comme se demander pourquoi on danse.

Il y a seulement ceux qui ne le font pas qui n’ont pas de plaisir.

>

Send this to a friend