Éducation, Politique, Santé, Transport

De quoi s’est occupé le député de Saint-Jérôme au cours des 6 derniers mois?

À la veille du déclenchement des élections pour tout le Québec, nous diffusons une entrevue réalisée au début du mois de juillet qui faisait le bilan des six derniers mois de travail du député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, élu le 5 décembre 2016.

Été et vitamine C

On lui a d’abord demandé ce qu’il ferait de son été, puis de la façon dont s’est déroulée l’obtention de la permission pour Nathalie Prud’homme, aux prises avec un cancer, d’être traitée à Saint-Jérôme à la vitamine C, un procédé qui n’est pas habituellement autorisé ici.

Une annonce (alors) imminente pour l’hôpital

Déjà le 3 juillet, Marc Bourcier pensait bien que le ministère de la Santé aurait une annonce à faire pour l’amélioration de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme. Elle s’est matérialisée le 10 août alors qu’un projet de 200 M$ était annoncé par le ministre Gaétan Barrette, qui sera complété d’ici 2024. C’est un peu de la moitié du projet de 443 M$ qui a été présenté par les médecins et qui est devenu très visible au début juin à Radio-Canada.

Tous à bord d’un autobus électrique…

Le député Marc Bourcier n’a jamais caché son intérêt pour l’électrification des transports et les retombées positives qu’une entreprise comme Lion, installée à Saint-Jérôme pourrait avoir sur sa circonscription.

Il nous donne un peu plus d’informations sur l’état des lieux au Québec quant à la volonté du gouvernement d’encourager les modes de transport électrique.

La 15, comment se transporter sans trop faire la file?

Pour Marc Bourcier, des autoroutes élargies n’aideront pas les gens à circuler plus facilement dans la région. Il espère une voie réservée pour des autobus rapides, les autos de deux passagers et plus et les autos électriques. Et donner des incitatifs fiscaux à ceux qui font du covoiturage.

Il a aussi fait allusion à plus de départs du train, et à un projet de P’tit train du Nord électrique, qui n’était pas encore annoncé par les candidats du Parti québécois dans les Laurentides à ce moment.

Plus de variété à l’université?

Marc Bourcier explique la réalité du campus de l’Université du Québec en Outaouais, qui à Saint-Jérôme ne peut pas être agrandi à cause de la capacité d’accueil inutilisée à Gatineau.

La gratuité à l’école primaire

Le député de Saint-Jérôme a fait appel à son expérience d’ancien enseignant pour dresser le portrait des écoles publiques du Québec et questionner le gouvernement sur la capacité des écoles à offrir une expérience de qualité aux élèves malgré les coupures.

>

Send this to a friend