Éducation, Santé

Un premier Trottibus pour Saint-Jérôme à l’école Sainte-Paule

Les passagers du Trottibus de l'école Sainte-Paule en compagnie du maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher et du conseiller municipal Bernard Bougie. À l’arrière, la directrice de l’école Isabelle Gordon et les trois parents accompagnateurs Alexandre Monfette, Natalie Boucher et Véronique Sivrais-Larocque.

La Ville de Saint-Jérôme, en partenariat avec la Société canadienne du cancer, a procédé mercredi au lancement du premier Trottibus du territoire à l’école Sainte-Paule. Pour ce lancement, une dizaine de jeunes marcheurs ont emprunté un trajet déterminé jusqu’à l’école en compagnie du maire de la Ville, du conseiller municipal Bernard Bougie et de trois accompagnateurs formés en sécurité routière.

Arrivé à destination, le groupe a été accueilli par la direction, les professeurs et de nombreux élèves. L’administration a mis en place ce projet, grâce à la collaboration de la direction de l’école et du Service de police de Saint-Jérôme ainsi qu’à l’engagement de parents bénévoles. Ces derniers accompagneront les élèves marcheurs vers l’école trois jours par semaine, sur un trajet prédéterminé.

« La mise sur pied du projet Trottibus à Saint-Jérôme est signe de notre détermination à encourager un mode de vie actif auprès de nos jeunes. Je tiens à remercier la Société canadienne du cancer pour leur support ainsi que la direction de l’école, les bénévoles et l’ensemble des acteurs impliqués pour leur précieuse collaboration. Suite à la réussite de cette première initiative, j’ai l’ambition que chaque établissement scolaire de Saint-Jérôme et de la région emboîte le pas », a fièrement témoigné Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

Un autobus… à pied

Le Trottibus est un autobus pédestre qui permet à des élèves du primaire de se rendre de la maison à l’école à pied de façon sécuritaire et encadrée. Des bénévoles accompagnateurs formés accompagnent les élèves sur des trajets prédéterminés avec des arrêts planifiés.

Services locaux

Afin de faire bouger davantage les jeunes, la Société canadienne du cancer a développé ce réseau d’autobus pédestres dans tout le Québec. Cette initiative permet de faire découvrir le transport collectif dès l’enfance, période cruciale pour l’adoption de saines habitudes de vie.

Le projet permet également de réduire la circulation automobile dans le secteur de l’école et de mobiliser les parents autour d’un projet rassembleur. Pour l’enfant, c’est aussi une belle occasion de se faire de nouveaux amis et d’accroître sa concentration en classe.

>

Send this to a friend