fbpx
Michaud en liberté, Réflexions

Pourquoi pas moins de feux de circulation à Saint-Jérôme?

Parfois ça prend un seul petit exemple de ce qui est possible.

Depuis au moins trois semaines, le feu de circulation à l’angle des rues de la Gare et Saint-Georges à Saint-Jérôme est défectueux.

Les automobilistes qui y circulent font un simple arrêt. Il en résulte une circulation plus lente sur la rue Saint-Georges. J’y ai même observé des exemples fréquents de courtoisie.

Comme dans les messages de sécurité routière, les piétons et les conducteurs se regardent dans les yeux. Ils se font signe. Ils font attention.

Des vrais humains!

Dans tout ça, je n’ai pas observé de bouchons monstrueux. Pas de désastre.

J’en conclus que l’absence de ce feu de circulation n’a pas eu d’effets négatifs. Et qu’au contraire, l’environnement en est amélioré. J’en conclus que ce feu n’a plus son utilité, et qu’il devrait être tout simplement éliminé pour être remplacé par des panneaux d’arrêt.

Certains diront peut-être que le centre-ville prendrait ainsi plus de temps à traverser. Justement! Ceux qui ne passent au centre-ville que pour le traverser passeraient ailleurs que personne n’en souffrirait…

La tentation est très belle d’enlever le feu de circulation plutôt que de la remettre en fonction. Une solution toute tracée pour un conseil municipal qui voudrait être innovateur.

J’en enlèverais même un ou deux par année. Jusqu’à temps qu’une paisible civilité s’installe.

Parce qu’on est en 2019….

Non seulement vaudrait-il la peine de remettre en question certains feux de circulation, mais encore faudrait-il que ceux qui sont installés servent à quelque chose. Ici, à l’angle de Roland-Godard et d’une rue qui n’existe pas, des feux sont recouverts de bâches depuis environ 5 ans!
>

Send this to a friend