Incidents, Lieux

Enfant mordu par un chien à Saint-Jérôme: Quelles sont les règles?

Un enfant de 7 ans a été mordu au bras et au visage par un chien qui était en liberté l’après-midi du mardi 14 mai à Saint-Jérôme. Il est retourné par lui-même chez lui, sa mère a appelé les secours et il a été soigné à l’hôpital.

Ses blessures ont nécessité 27 points de suture.

Les propriétaires du chien ont autorisé son euthanasie. Il a été pris en charge par la SPCA Lanaudière-Basses-Laurentides, qui le gardera sous observation pour 10 jours avant de passer à l’action.

On a voulu savoir qui défrayait les coûts pour des services du genre quand un chien est ainsi pris en charge après un incident. La SPCA n’a pas pu répondre immédiatement à nos questions.

Services locaux

Cet incident est survenu la veille du dépôt mercredi par la ministre de la Sécurité publique des nouvelles règles et du cadre d’application de celles-ci à propos des chiens. Les propriétaires y sont d’ailleurs reconnus comme responsables des actions de leur animal.

La réglementation déjà établie à Saint-Jérôme était très proche des règles qui seront désormais imposées dans tout le Québec. Fait important, un chien déclaré dangereux dans une municipalité le sera dans toute la province.

Chiens en laisse et chiens dangereux interdits

Cet incident permet de rappeler les règles à suivre quand on est propriétaire d’un chien à Saint-Jérôme.

On ne peut pas laisser son animal libre. Autrement dit, si un policier vous croise sur la rue et que votre chien n’est pas en laisse, il peut théoriquement vous donner une contravention.

Publicité

Même chose s’il n’a pas sa médaille, qui confirme l’achat d’une licence par le propriétaire.

Tout animal gardé à l’extérieur de l’unité d’occupation de son propriétaire ou ses dépendances doit être tenu ou retenu au moyen d’un dispositif (attache, laisse, clôture, etc.) l’empêchant de sortir de ce terrain. Il est défendu de laisser un animal errer dans une rue, ruelle, place publique ou sur une propriété privée autre que l’unité d’occupation du propriétaire de l’animal.

Extrait du règlement sur les animaux domestiques de la Ville de Saint-Jérôme

Le même règlement interdit aussi les chiens suivants:

Tout chien qui attaque, ou qui est entraîné à attaquer, méchant, dangereux ou ayant la rage;
Tout chien de race bull-terrier, staffordshire bull-terrier, american bull-terrier ou american staffordshire terrier.

Extrait du règlement sur les animaux domestiques de la Ville de Saint-Jérôme

D’autres sanctions sont aussi prévues pour les propriétaires, si le chien aboie ou hurle au point de déranger ou s’ils laissent les excréments derrière leur animal sans les ramasser.

Au Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, la porte-parole Chantal Bellemare rappelle qu’à titre préventif, les citoyens peuvent signaler tout comportement de la part d’un animal qui paraît inquiétant. «À titre préventif, on rappelle aux gens qu’ils peuvent nous appeler pour nous faire part d’une situation qui les inquiète. On pourra alors diriger l’intervention vers le service approprié», dit-elle.

Maximum 5 animaux de compagnie

Autre fait à noter, il y a un maximum établi de cinq animaux domestiques par unité d’occupation, dont deux chats et deux chiens maximum. S’ils ont des petits, ils peuvent rester trois mois avec leurs parents.

Publicité
  • yannick dit :

    est se vquil y a une limite pour tout autre animal a part ceux concerner

  • >

    Send this to a friend