Affaires, Causes, Santé

Youri Chassin lance un « chantier » sur la pauvreté et l’itinérance

Le député Youri Chassin a parlé d’une « main tendue » pour décrire le lancement de ce qu’il décrit comme un chantier sur la pauvreté et l’itinérance à Saint-Jérôme.

Il aimerait, d’ici « quelques mois » dresser un portrait précis de la réalité et réfléchir à des solutions pour améliorer les services.

Il espère impliquer le Centre intégré de santé et de services sociaux(CISSS), le Service de police de Saint-Jérôme, la MRC Rivière-du-Nord, ainsi que des organismes tels que Fleur de macadam, l’Écluse des Laurentides, le Centre de jour de Saint-Jérôme, et le Café de rue SOS, entre autres.

Un enjeu du centre-ville

« Nous savons tous que Saint-Jérôme fait face à un problème de pauvreté, qui se traduit notamment par de l’itinérance et des problèmes de santé mentale. Certains citoyens ne se sentent pas toujours en sécurité au centre-ville », a-t-il dit.

Services locaux

Le député a cité en exemple la mobilisation qui a permis, au début d’avril, de maintenir les services de la soupe populaire. « Je souhaite traduire cette mobilisation et cette coopération dans le long terme. C’est pourquoi j’ai décidé de lancer cette main tendue vers les plus vulnérables de notre communauté. »

Youri Chassin participait le mercredi 5 juin au dîner économique annuel de la Chambre de commerce et d’industrie du Saint-Jérôme métropolitain(CCISJM). Il a profité de cette tribune pour faire l’annonce et demander l’appui de la communauté d’affaires.

À lire aussi: Notre rencontre avec Jocelyn, citoyen de la rue de Saint-Jérôme, rencontré en octobre dernier.

>

Send this to a friend