Culture, Livres

Un 7e Festival de la BD de Prévost réussi

La 7e édition du Festival de la BD de Prévost avait lieu les 24 et 25 août dernier. Pour l’occasion, plus de 30 bédéistes étaient réunis pour partager leur passion et leur art. Plus de 1500 participants ont répondu à l’appel et ont su profiter d’une programmation de qualité. 

Une 7e édition réussie Une fois de plus cette année, les festivaliers ont eu droit à une programmation colorée et dynamique. Les participants ont pu s’émerveiller en participant à plus d’une trentaine d’activités dirigées et libres. La Zone de réalité virtuelle avec l’exposition BD3D présentée par Royal Lepage Humania – Équipe St-Amour et les salles d’ateliers présentant les artistes grâce à différentes animations, conférences et prestations en direct ont su faire de cette 7e édition un autre grand succès. Petits et grands ont pu, cette année encore, découvrir ou redécouvrir le Festival de la BD sous toutes ses couleurs. « Le Festival de la BD est un évènement familial unique qui est rempli de surprises et de découvertes où l’on peut vivre l’art de la bande dessinée dans une ambiance conviviale et agréable. C’est un incontournable dans la région et l’on peut dire « mission accomplie »! », affirme Cynthia Desruisseaux, responsable culturelle à la Ville de Prévost. 

« Le Festival de la BD de Prévost est un événement rassembleur qui permet à Prévost de rayonner dans la région. Chaque année j’ai le plaisir de voir cet événement grandir et c’est une belle fierté de voir qu’il connait un tel succès. », affirme Paul Germain, maire de Prévost. 

Et les gagnants sont… Lors de la cérémonie de clôture, trois prix ont été remis. À la suite d’un vote du public, le prix « Bédéiste Coup de cœur » a été remis à Tristan Demers qui s’est vu remettre une bourse de 150 $ offerte par Tim Hortons. Les deux autres bourses remises ont pu souligner le travail des artistes présents au Festival. D’abord, le prix « Bédéiste étoile » a été décerné par les autres bédéistes à Julien Paré-Sorel qui s’est alors mérité une bourse de 500 $ offerte par Papillon et associés. Le prix « Recrue de l’année », qui souligne le premier passage d’un bédéiste au Festival, a quant à lui été remis au duo formé par Claude Desrosiers et Félix Laflamme avec une bourse de 150 $ offerte par Tim Hortons.

  • Leroux Loyola dit :

    J ai découvert un bédéiste historien avec une bd sur les patriotes et une sur Louis Riel. Excellent pour les petits-enfants. Il s’appelle Jocylun Jalette.

  • >

    Send this to a friend