fbpx
Des personnes qui n'ont rien d'ordinaire

Lucie Brissette, bénévole à l’écoute

D’entrée de jeu, Lucie Brissette nous fait part d’une réflexion qui lui vient spontanément. Elle le dit souvent, mais écoutez-là encore: «Ces gens-là, je les aime comme ils sont, comme ils sont rendus ». Vous comprendrez que son bénévolat se fait auprès des personnes résidant au CHSLD L’Auberge, à Saint-Jérôme, vivant avec eux leurs moments de joie et de peine, d’absence, de colère et de réconciliation, dans le temps qu’il faut pour se retourner et les aimer d’avantage. «Le bénévolat que je fais, c’est surtout de l’écoute».

Voir l’âme des gens

Le bénévolat de Lucie Brissette se fait auprès de personnes qui, souvent, voient leurs souvenirs s’effacer. « Des gens ne se rappellent plus combien ils ont eu d’enfants. Avant de quitter ce monde, on vit de grandes tristesses dans ça».

« Mais la mort, c’est la vie. C’est tout simplement ça. Y’a toujours des grands bonheurs dans ça. Être avec un résident …il y a tellement d’amour! Si vous voyez le fond des yeux d’une personne, vous voyez son âme en même temps!»

Lucie Brissette fait aussi du chant choral, et ce, depuis 45 ans. Une activité pleine de vie qui lui permet de garder son équilibre. « Pour faire du bénévolat dans ça, il faut être un peu …je ne sais trop!»

Lucie Brissette est une des nombreux bénévoles qu’on retrouve dans le livre Des personnes qui n’ont rien d’ordinaire – Tranches de vie de bénévoles, publié par le club de Photo Passion photo Laurentides.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend