Lieux, Politique, Techno

Prévost incapable de bloquer un projet de tour cellulaire malgré l’opposition du conseil

Le conseil municipal de Prévost est résolument opposé à l’installation d’une tour de télécommunication prévue en bordure de la route 117, à l’extrémité Nord du cimetière de la Paroisse Saint-François Xavier.

Mais elle n’a ni la juridiction, ni les ressources financières pour mener une lutte à armes égale, estime le maire Paul Germain, qui dit que sa ville est « muselée ».

Interpellé par des citoyens soucieux de l’effet des ondes sur leur santé, le conseil s’est opposé publiquement au projet, piloté par la firme Rogers Communications, à la fin septembre.

Le maire Paul Germain est intervenu dans divers médias pour dénoncer la situation et affirmer que la Ville de Prévost entend toujours refuser le permis de construction de la tour. Malheureusement, il semble que dans l’état actuel de la loi, Rogers pourra bel et bien aller de l’avant si elle le désire.

Le cimetière de la Paroisse Saint-François-Xavier est situé sur un promontoire en bordure de la route 117.

Une solution politique semble peu probable même si le maire a quand même l’intention de frapper à la porte du député fédéral de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin, qui a qualifié la situation d’inacceptable lors de la campagne électorale, pour tenter de mettre fin au projet de Rogers.

Une jurisprudence qui semble défavoriser Prévost

« On fait ce qu’on peut avec les pouvoirs qu’on a », dit le maire. D’ailleurs, Prévost a obtenu un avis juridique qui confirme que la Cour d’appel a maintenu la juridiction exclusive du Parlement fédéral sur les conditions d’implantation des équipements et infrastructures de télécommunication.

Paul Germain ne veut pas engloutir d’argent public dans des poursuites stériles. Ce serait selon lui, « malhonnête de poursuivre une entreprise milliardaire qui a le support des autorités fédérales, dans une affaire où la Ville n’a aucune chance.

« Chaque sou que nous investissons doit profiter aux citoyens et non pas à des bureaux d’avocats », a-t-il conclu.

Un revenu pour la paroisse

Le cimetière, ainsi que le terrain où devrait être érigée la tour, appartient à la Fabrique de la Paroisse Saint-François-Xavier de Prévost. TopoLocal n’a pas obtenu de confirmation exacte du montant, mais il semble que la présence de la tour pourrait rapporter à la paroisse près d’une dizaine de milliers de dollars sur une période de cinq ans.

Les habitations situées le plus près du site de la future antenne se trouvent à une distance d’environ 350 mètres, dans les secteurs de Terrasse des Pins et de Place Lesage.

  • Leroux Loyola dit :

    ”Pas dans ma cour” ! C’est ça qui importe. Avec cette antenne, les morts pourront-ils mieux communiquer avec leurs proches qui les aimaient ?

  • La tour est juste à côté du quartier des Pins qui a déjà une tour de Bell sur un pylône d’Hydro-Quebec. Ce quartier sera pris entre les 2 très près. Il y a aussi une école primaire et des CPE!!! ehtrust.org

  • >

    Send this to a friend