Des personnes qui n'ont rien d'ordinaire

Louise Clavet, un coeur grand comme ça

Un regard perçant, une détermination à toute épreuve et un cœur grand comme ça. C’est ainsi que Louise Clavet accueille les gens, à bras ouverts dans la cuisine du local L’Ami-e du Quartier, rue Filion, à Saint-Jérôme. Une rencontre attachante avec une personne sympathique et volubile.

Des épreuves

Louise, atteinte par les aléas de la vie, déracinée, avec presque plus rien, a su se reprendre en main grâce à l’espoir trouvé au sein de L’Ami-e du Quartier. «Rendue au fond de mes tiroirs, je suis passée outre l’orgueil pour demander de l’aide, dit-elle. » Après avoir tant reçu, ne voulant pas être en reste, Louise s’est rapidement impliquée. À l’aide alimentaire, au bazar, à la Saint-Valentin, à Noël.

«Même malade, je venais faire mon bénévolat, plutôt que de rester seule, déprimée. À force d’en parler, on s’en sort. Maintenant, ça va merveilleusement bien.» Son expérience d’entraide naît avec sa mère infirmière, avec le scoutisme. Son travail dans le communautaire pendant 25 ans lui sert beaucoup dans son action.

Sa grande motivation est claire. Rendre aux gens dans le besoin tout le bien qu’elle a reçu elle-même. À l’Ami-e du Quartier, il y a toujours plusieurs projets. On a toujours besoin de bénévoles. Suffit d’en parler avec Louise.

Louise Clavet est une des nombreux bénévoles qu’on retrouve dans le livre Des personnes qui n’ont rien d’ordinaire – Tranches de vie de bénévoles, publié par le club de Photo Passion photo Laurentides.

  • Jean Claude Hébert dit :

    Louise, cette bénévole à temps plein, représente cette richesse humaine des gens qui retrouvent dans leur action bénévole leur raison d’être. Pleinement consciente du bienfait de son implication pour les gens dans le besoin, elle y retrouve personnellement son adrénaline qui la motive à RENDRE SERVICE et à se rendre service. À travers Louise, je veux remercier tous ces bénévoles de cet immense réseau du communautaire, trop large pour les identifier. UN GRAND MERCI À TOUTES CES LOUISE DU BÉNÉVOLAT.

    • Jacques Hébert dit :

      Salut à toi Louise! Plus de gens s’impliquent parce que plus de gens s’impliquent… Pas besoin de Hygrade pour ça… mais leur vieille pub aide… 😉

  • >

    Send this to a friend