fbpx
Des personnes qui n'ont rien d'ordinaire

Jean Deslauriers, bénévole: faut en rire!

Jean Deslauriers a le sens du bénévolat tous azimuts. Il est toujours prêt à rendre service, même si la vie a laissé sur lui des cicatrices impressionnantes. Jean Deslauriers a côtoyé la maladie et la mort de trop près toute sa vie durant. Il dira: «J’aime autant en rire qu’en brailler», avec un large sourire. Il rappelle les paroles d’un ami « C’est plus facile de dire ce que tu n’as pas que ce que tu as. »

Tout cela prend son sens quand il raconte son bénévolat effectué grâce au Centre d’action bénévole de Saint-Jérôme : transporter des patients vers les hôpitaux de Montréal, dont Sainte-Justine, parfois plusieurs fois par semaine, durant de nombreuses années.

Impliqué sans relâche

Après cinq années de va-et-vient, à la suite d’un décès éprouvant pour lui, Jean troque le volant pour la calculatrice, la caisse enregistreuse et le chiffrier électronique. Son implication au Centre, sans relâche, et sa vie de touche-à-tout, l’amènera au CA cette année. «Ça m’a sauvé la vie, du lundi au dimanche!»


Et, puisqu’il le dit, «y’a plus rien qui m’énerve!» Une attitude qui fait de lui un bénévole un peu spécial. «Mon but, c’est de les accompagner dans leur peur.» Toujours en riant, puisqu’il faut détendre l’atmosphère…

>

Send this to a friend