fbpx
Des personnes qui n'ont rien d'ordinaire

Guy Forget fait sa part tous les jours

«Depuis cinq ans, sans interruption, tous les samedis et dimanches matins, je fais ma tournée du centre-ville avec mon sac à déchets et mes gants. C’est mon exercice matinal. Se pencher à répétition pour ramasser des papiers et des déchets, c’est un excellent exercice ! Je débute à 5 heures du matin, parfois en pleine obscurité. J’arpente les rues et les parcs, du Cégep jusqu’à l’UQO en passant par l’auditorium, en suivant un circuit bien établi.

Je rencontre également des personnes qui nettoient les aménagements floraux à côté du Tigre Géant. Il m’arrive souvent de retrouver des objets perdus: des cellulaires, des portemonnaies, etc. Je fais de mon mieux pour les rendre à leur propriétaire. »

Une ville propre

«Fervent de voyages, j’ai visité de nombreuses villes et j’ai constaté avec désolation qu’elles ne sont pas toutes des villes propres. J’ai décidé que ma ville ne serait pas comme ça. J’ai commencé tranquillement, par de petits gestes, à ramasser les déchets le long de la voie ferrée au centre-ville.
Lorsque le moment de ma retraite est arrivé, je me suis dit qu’il était temps demettre en pratique ces petits gestes pour essayer de changer les choses.

Beaucoup de citoyens apprécient cette belle initiative et m’en font la remarque lorsqu’ils me croisent. C’est ma façon de faire ma part. Je suis le dernier-né d’une grande famille bien connue…»

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend