fbpx
Lieux, Photo, Réflexions, Santé, Soupers confinés, Transport

La semaine en photos – souper confiné – jour 18, le 9 avril 2020

Voilà maintenant plusieurs jours qu’on partage un repas ensemble. Si c’est votre première fois, vous pouvez lire nos rendez-vous précédents.

Voici donc le «souper confiné» du jour. Nous vous en présentons du lundi au vendredi en ces temps de pandémie.

Si vous voulez contribuer à la réflexion, vos plats sont les bienvenus à [email protected].

Quand retournerons-nous au marché public de Saint-Jérôme pour croiser nos voisins et faire des emplettes auprès de producteurs locaux? C’est malheureux, mais la réponse à cette question pourrait bien dépendre de votre âge…
File d’attente devant le bureau de poste de Saint-Jérôme. Le nouveau civisme à l’oeuvre, à distance de deux mètres.
Le vénérable restaurant Johnny, un incontournable de Saint-Jérôme, sera de retour bientôt. Victime d’une fausse nouvelle parue dans un journal local, voici ce que la direction du restaurant affichait sur sa page Facebook. « Nous tenons à clarifier, suite à un article publié dans le journal Infos Laurentides, que le restaurant Johnny n’a pas fermé ses portes pour de bon. Le restaurant Johnny n’est fermé que TEMPORAIREMENT en raison de la pandémie du COVID-19. Nous allons évidemment vous informer de notre date de réouverture lorsque le moment viendra. Nous souhaitons respecter les mesures gouvernementales afin de minimiser la propagation du coronavirus. D’ici là, prenez soin de vous et restez à la maison. »
L’ouverture de l’autoroute des Laurentides date de 1957. C’est la première idée qui m’est venue en faisant cette photo, qui date pourtant du 5 avril 2020. C’est pourquoi elle est en noir et blanc.
Le bar laitier La Crémière invite le soleil, la chaleur, et la fin du confinement à coups d’arc-en-ciel.
Le Théâtre Gilles-Vigneault a voulu transmettre son message d’optimisme par le biais de cette installation de Jean-François Tétrault d’Espace 3D et de ses collaborateurs.
Les compagnies aériennes manquent d’espace pour garer leurs appareils qui, en temps ordinaires, passent le plus possible de temps en vol. Il y avait longtemps qu’on n’avait pas vu autant d’appareils et autant de gros porteurs à Mirabel, comme en fait foi cette photo de la piste 11-29. Merci à André Lafrance pour la photo.
Cet airbus A330 de Air Transat apercu à Mirabel le 1er avril rappelle l’époque où il y avait encore des vols de passagers à l’aéroport.
La rivière du Nord voit son débit augmenter. Pour l’instant, son niveau ne fait que contribuer au paysage.
Les bernaches sont de retour.
La lune du 7 avril a offert un spectacle qui a rassemblé des milliers de spectateurs de la région tout en respectant la distanciation sociale.
La marche est redevenue une activité marquée par la lenteur, le silence, et le temps d’observer les détails…
Tous les soirs, chacun chez soi, on devine des gens qui chacun à leur façon, tentent de briser les solitudes.
Même si le printemps est à nos portes, nous sommes encore en avril. Malgré la tentation de sortir courir au grand air, on risque encore, comme le 9 avril, de le faitre à travers quelques flocons.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend