Un an après avoir obtenu de nouveau la confiance des citoyens de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin souligne à quel point ce mandat s’amorce de façon bien particulière.

« En octobre 2019, personne n’aurait pu prédire que nous aurions, quelques semaines plus tard, à traverser une crise sanitaire de cette envergure, avec autant d’impacts sur nos vies et notre économie. Il a fallu revoir nos priorités pour aider notre monde et encore aujourd’hui, nos actions sont tournées vers la pandémie et la relance », de commenter Rhéal Fortin.

Un mandat bien différent du précédent

Rhéal Fortin constate que la situation politique au Parlement a bien changé depuis le 21 octobre 2019. « Déjà, avec ses 32 député-e-s, le Bloc québécois est maintenant un parti reconnu à la Chambre des communes. Nous disposons donc d’un budget pour la recherche et la préparation de nos interventions, en plus du privilège de siéger d’office sur tous les comités de la Chambre. Des outils et des moyens plus efficaces pour faire valoir nos intérêts et nos valeurs. Je pense notamment au comité parlementaire, pour lequel je viens tout juste d’être réélu vice-président, soit celui de la justice et des droits de la personne.

Contrairement au dernier mandat, je peux maintenant intervenir, proposer des amendements, voter sur ceux-ci et convoquer des témoins. Et le travail est beaucoup plus agréable et efficace avec cette grande équipe d’excellent-e-s député-e-s, entièrement dévoué-e-s au Québec », analyse-t-il.

« Qui plus est, nous avons devant nous un gouvernement minoritaire, ce qui place le Québec en position de force, les Libéraux de Justin Trudeau ayant fréquemment besoin des votes du Bloc québécois pour légiférer », ajoute-t-il.

Des actions pour le Québec

Le député de Rivière-du-Nord estime que le travail du Bloc québécois est vital et donne de très bons résultats. « Nous avons fait adopter une motion pour que le gouvernement revoie le régime de l’assurance-emploi, pour étendre la couverture des personnes gravement malades. Nous avons protégé notre industrie de l’aluminium et du bois d’œuvre dans la renégociation finale de l’ALÉNA et nous avons obtenu le versement des indemnités promises à notre industrie laitière. Nous nous sommes levés pour demander un pouvoir d’achat accru pour nos aînés et nous l’avons obtenu. Nous avons défendu, avec vigueur et conviction, l’importance de la protection de notre environnement, particulièrement en cette période de relance où l’argent injecté dans notre économie doit l’être au bon endroit », d’illustrer Rhéal Fortin.

« Au plus fort de la crise, nous avons proposé et obtenu plusieurs modifications aux différents programmes d’aide. Nous avons par exemple obtenu des changements permettant de toucher jusqu’à 1000$ de salaire, sans affecter le droit à la prestation canadienne d’urgence (PCU). Nous avons aussi négocié avec le gouvernement l’augmentation de la Subvention salariale, l’aide aux loyers commerciaux et l’élargissement de l’accessibilité du Compte d’urgence aux entreprises. Et ce ne sont là que quelques exemples du travail concret du Bloc québécois », d’ajouter le député.

« Plus personnellement, à la demande de mon chef, ce nouveau mandat m’a permis de travailler à faire la lumière sur les trop nombreux scandales éthiques qui affligent les libéraux et leur chef. Il y a bien sûr l’incontournable scandale WE Charity qui implique des centaines de millions de dollars, mais il y en a d’autres. Que dire des contrats accordés à l’entreprise du conjoint de la Chef de cabinet du Premier ministre, ou du plus récent en liste concernant cet opérateur de casino illégal de Toronto qui a rencontré à deux reprises Justin Trudeau depuis son élection comme premier ministre? », d’expliquer Rhéal Fortin en insistant sur l’importance d’avoir des gardiens de nos valeurs à Ottawa, pour assurer la survie de notre démocratie et l’intégrité de notre système parlementaire. Des scandales dont on n’a pas fini d’entendre parler…

« Il y a déjà un an que Rivière-du-Nord m’a fait l’honneur de m’accorder ce mandat fort et clair. Saint- Jérôme, Prévost, Sainte-Sophie et Saint-Hippolyte méritent d’être représentées par un député solide, qui connaît ses dossiers et qui parle d’une voix forte à Ottawa. Je ne l’oublie pas et je prends chaque jour tous les moyens dont je dispose pour être ce député! Et soyez assurés que je vais poursuivre mes actions, sans relâche, pour les gens de Rivière-du-Nord, pour continuer de leur livrer la marchandise! », de conclure avec enthousiasme Rhéal Fortin.

Quelque chose à ajouter?
Écrire un commentaire Cancel
Comments to: Un an après sa réélection, Rhéal Fortin commente son nouveau mandat en temps de pandémie

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

http://www.parl.gc.ca/Parliamentarians/fr/members/Rheal-Eloi-Fortin(88605)
Édition, révision et/ou contribution

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal

Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte est gratuit. Vous pouvez aussi nous aider en devenant membre pour moins de 6$ par mois!