1. Politique

Conversation autour de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 17 novembre 2020

Voici un résumé de notre couverture en direct de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 17 novembre 2020. Ce travail s’apparente plus à des notes que nous peaufinerons dans les jours qui suivront.

Seul Érik Bak est absent ce soir, retenu à son travail, dit le maire.

La séance du conseil débute toujours par les questions du public. COVID-19 oblige, ces questions doivent être adressées au préalable via ce formulaire: https://www.vsj.ca/parole-aux-citoyens/

La Ville est en mode solution pour un projet immobilier de 20 M$ sur le boulevard Sainte-Marcelle, le promoteur se demandait si son projet avançait.

Il y a plus d’un an que la Ville de Saint-Jérôme disait vouloir imposer des sanctions à Ricova pour les collectes. Le maire a fait savoir que le fournisseur était un mauvais citoyen corporatif et qu’il ne pouvait pas changer facilement.

Martin Camirand salue le fait que les taxes ont augmenté une seule fois depuis 7 ans. Il demande au maire si les taxes seront gelées dans le prochain budget. Le maire confirme que oui.

Autre question de Martin Camirand, à propos de la rue Lamontagne, qui permet au maire de confirmer qu’un procès contre Saint-Colomban avait été remporté par la Ville de Saint-Jérôme. Si Saint-Colomban ne fait pas d’appel, il y aura des aménagements pour limiter la circulation sur cette rue, prévue initialement pour être une artère: https://topolocal.ca/2020/01/22/cest-la-ville-de-saint-jerome-qui-decide-de-la-signalisation-sur-la-rue-lamontagne-dit-la-commission-municipale/

On permettra aux commerces d’installer des abris temporaires pour protéger leurs clients qui font la file à l’extérieur.

On permettra l’installation d’un Centre de formation générale, au sens de l’urbanisme, dans les locaux de l’ancien magasin Sears au Carrefour du Nord.

Les promoteurs immobiliers ont besoin d’un délai pour la démolition de quelques édifices sur le boulevard Curé-Labelle, notamment la Grange du Tissus, si notre mémoire est exacte.

5 ans de cartouches d’encre dans une ville, ça peut coûter 312 500$.

La Ville a épargné plus de 40 000$ en n’imprimant pas de programmation des spectacles d’été qui n’ont pas eu lieu à cause de la pandémie.

La Ville de Saint-Jérôme appuie la restauration de la chapelle située au cimetière de Saint-Jérôme.

Il y a déjà 24 défibrillateurs déployés sur le territoire de la Ville de Saint-Jérôme. Avec une nouvelle entente avec le CISSS des Laurentides, il y en aura 8 de plus.

Une pétition a été déposée pour la réparation de la rue Saint-Camille.

Chantale Lambert et Érik Bak remplacent Benoit Delage et Sophie St-Gelais au comité exécutif de la Ville de Saint-Jérôme pour les 6 prochains mois.

Le Bureau de développement économique à la Ville de Saint-Jérôme est une entité désormais.

Nathalie Lasalle demande si les montants accordés aux médias sont confidentiels. Ils sont publics. Elle voudrait savoir comment est distribué l’argent aux médias et si c’est fait de façon équitable parmi les 4 médias locaux: la radio CIME, Infos Laurentides, le Journal Le Nord et TopoLocal. Le maire lui a répondu qu’il lui répondrait plus tard.

Johanne Dicaire a des questions à propos des travaux routiers et du retrait d’une zone de 30 km/h sur la rue Laviolette. Le maire transmettra son commentaire au comité. Mme Dicaire parle aussi d’une infirmière de Saint-Calixte qui travaille à l’hôpital de Saint-Jérôme. Elle a brisé deux roues dans un nid-de-poule. Elle veut savoir comment réclamer sa réparation à la Ville, la greffière lui a répondu qu’elle devait utiliser le formulaire en ligne: https://www.vsj.ca/reclamations/

François Poirier souligne une année record en économie basée sur la valeur des permis de construction octroyés. Il est aussi fier du nouveau skate park, où il a vu plus de 125 jeunes de tous âges sur des planches et des BMX. Il aime aussi le parc de trampolines et le parc Jérôme. Quand il voit la population s’approprier ainsi les installations publiques, ça le met en confiance pour le complexe sportif.

Tant qu’il n’y a pas de neige, on peut stationner dans les rues et le maire espère qu’on va se rendre jusqu’au 31 décembre.

Le maire invite tout le monde à revenir au mois de décembre pour un budget équilibré avec un gel de taxes.

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

https://www.topolocal.ca
Vous voulez suivre Louis-Xavier Michaud sur les réseaux? C'est par ici!
TopoLocal

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal
Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte sur TopoLocal est gratuit. Une fois votre compte créé, il vous sera parfois offert de vous abonner, pour moins de 2$ par semaine.