1. Affaires
  2. Politique
  3. Santé
  4. Sports

Conversation autour de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 15 décembre 2020

Voici notre couverture en direct de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 15 décembre 2020. Il y avait assemblée spéciale dès 18h30 pour l’adoption du budget 2021. Les assemblées sont présidées ce soir par Sophie St-Gelais.

Le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher a été reconnu coupable de manoeuvre électorale frauduleuse le 30 novembre. Il avait manifesté son intention de rester en poste mais a tout de même démissionné du parti qui porte son nom après le verdict. C’est Mme St-Gelais qui a été désignée comme chef du parti. Elle avait été élue sans opposition en 2017.

Quelques notes tirées de l’assemblée extraordinaire de l’adoption du budget:

La Ville achètera pour 1M$ de véhicules et d’élements de technologie de l’information au comptant.

L’accès au Parc régional de la rivière du Nord sera gratuit pour les citoyens de Saint-Jérôme, avec un projet pilote de 6 mois en 2021. L’accès coûte 5$ pour un résident adulte et 2$ pour un enfant de 6 à 17 ans. Les non-résidents paient 10$ et 5$, selon leur âge.

Le budget est adopté, seules les conseillères Nathalie Lasalle et Johanne Dicaire ont voté contre.

Aucun élu ne veut parler. Il n’y avait pas de questions du public.

Le budget est établi à 150 M$.

L’assemblée habituelle commence.

Questions du public:

  • Un résident de la rue des Patriotes sera contacté dans les prochains jours pour se faire expliquer le plan de déneigement.
  • Une pétition est présentée pour sensibiliser les élus municipaux aux problèmes des jeunes piétons autour de l’école La Durantaye. Mme St-Gelais va contacter la dame de la pétition pour lui demander ce qu’elle veut exactement. Il y a un ajout de zones scolaires limitées à 30 km/h sur certaines rues qui n’ont pas été précisées à l’oral.

On investit 2,9 M$ pour augmenter la capacité de l’aqueduc dans le secteur de Bellefeuille. 14 parcs naturels bénéficieront de rénovations. Trois sont déjà en travaux.

On prévoit du pavage sur certains tronçons de route très sollicités par les automobiles. Érik Bak en fait le détail. Mme Dicaire se demande s’il y aura des réfections de trottoirs, particulièrement sur la 9e rue et la 20e avenue à proximité des écoles de Saint-Antoine, même s’ils n’étaient pas prévus dans ces travaux annoncés.

On adopte le réglement qui permet aux commerçants d’installer des abris temporaires. Les clients pourront faire la file à l’abri des éléments.

La Ville de Saint-Jérôme reconduit sa participation aux Centres d’activités physiques Rivière-du-Nord pour 210 000$.

La Ville verse 90 000$ à la Maison Oxygène Laurentides pour l’aider à s’acheter un immeuble pour héberger 5 hommes en difficulté dans le cadre du programme Accèslogis Québec.

On ajoute 5000$ au contrat des jeux d’eau du parc du lac Claude à Nordmec Construction pour un total de 508 000$ incluant les taxes.

La Ville vire 1 M$ dans un fonds de développement du logement social pour répondre aux éventuelles demandes d’aide aux logements de ce type.

Il en coûtera 100 000$ de plus pour déménager la fibre optique pour la MRC de la Rivière-du-Nord. Le contrat total s’établit à 130 00$.

On voulait construire un passage à niveau privé et deux ponceaux, les soumissions reçues lors de l’appel d’offres sur invitation sont au-delà du maximum de 106 000$.

L’achat de produits chimiques pour traiter l’eau potable s’établit à 625 000$.

Les élus ont prolongé le prêt de services de policiers à l’Escouade régionale mixte de la Rive-Nord jusqu’au 31 mars 2021.

Des sentiers piétonniers du lac Claude seront aménagés grâce à de l’aide financière du programme Municipalité amie des aînés.

Aucun don n’est déclaré au registre des dons.

On ajoute un montant de 3000$ qui sera versé à l’évêque de Saint-Jérôme pour payer l’électricité de la mise en lumière de la cathédrale. Nathalie Lasalle a demandé le vote. Elle a voté contre avec Mme Dicaire.

Saint-Jérôme appuie la Ville de Mirabel dans sa demande de revoir les plans de vol des appareils de Parachutisme Adrénaline pour qu’ils restent loin des zones habitées.

Le ministère de l’Éducation accorde 7,5 M$ en subvention pour le complexe sportif multifonctionnel.

Les élus de Saint-Jérôme se joignent à la Coaliton Santé Laurentides pour que le gouvernement du Québec tienne ses promesses des chantiers actuels et accélère les autres projets en soins de santé dans la région.

Il y a beaucoup de belles nouvelles ce soir, disent les élus.

François Poirier annonce l’«excellente nouvelle» qui confirme le projet-pilote d’accès gratuit au Parc régional de la Rivière-du-Nord, en échange d’une contribution de la Ville de 150 000$. Nathalie Lasalle demande le vote, expliquant que cela déplace l’argent des contribuables dans une contribution générale alors qu’on préconisait avant le principe de l’utilisateur-payeur.

Il n’y a pas de questions du public. Elles ont toutes été lues au début.

Parole aux élus

Mme Dicaire veut s’exprimer lors de la parole aux élus, mais on ne l’entend pas bien. Elle revient. Mme Dicaire évoque son passé chez Vision Saint-Jérôme alors qu’on y prônait clarté, vision, transparence et le citoyen d’abord. Elle parle du verdict de culpabilité du maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher, qui a été reconnu coupable d’avoir empêché deux anciens membres de son parti d’être candidats à l’élection de 2017.

Johanne Dicaire a des questions pour les membres du conseil qui sont restés des alliés de M. Maher. Elle a quitté le parti depuis. Elle rappelle aux élus que leur paie est l’argent des citoyens et leur demande de dénoncer cette manoeuvre électorale frauduleuse et des excuses publiques aux anciens élus et aux citoyens.

Elle nomme Gilles Robert, Benoit Beaulieu et Sophie St-Gelais comme au courant du stratagème qui a été reconnu frauduleux par la cour.

Mme St-Gelais trouve qu’on parle comme dans un tribunal et demande à Mme Dicaire de conclure.

Elle reprend en reprochant aux élus actuels de Vision d’être restés muets devant le mensonge. Elle leur demande de s’expliquer. Mme Dicaire demande la démission des trois élus.

Mme St-Gelais rappelle qu’ils ont tous été élus sous la bannière d’Equipe Stéphane Maher – Vision Saint-Jérôme.

Mme Dicaire demande la démission des trois élus nommés plus haut.

M. Beaulieu interpelle Mme Dicaire et lui interdit de répéter ces paroles. Il dit que Mme Lasalle ment quand elle dit qu’il avait des affiches électorales dans son garage. M. Beaulieu et Gilles Robert n’ont jamais participé à la manoeuvre avec M. Maher. Ils ont suivi les recommandations des enquêteurs. M. Beaulieu dit qu’il a honte de Mme Dicaire.

Gilles Robert réitère les propos de M. Beaulieu. Il dit qu’il a collaboré avec le DGEQ et qu’elle doit faire attention à ses propos. Érik Bak dit que Mme Dicaire n’a pas écrit ce qu’elle a dit.

Mme Laframboise remercie Mme St-Gelais pour cette soirée magique. Janice Bélair-Rolland «fait du pouce» sur ce que dit Mme Laframboise et salue cette soirée historique, alors qu’une femme est mairesse de Saint-Jérôme.

Mme Lasalle souligne que Mme St-Gelais a été élue sans opposition et que ses pancartes étaient prêtes le jour de l’exclusion d’anciens conseillers municipaux.

Mme St-Gelais a interrompu Mme Lasalle et lui demande d’être respectueuse.

Mme Lasalle redemande à la ministre des Affaires municipales de mettre la Ville de Saint-Jérôme sous tutelle. Mme St-Gelais trouve cette demande farfelue. Elle trouve que la demande de Mme Lasalle est un pied-de-nez à la ville.

François Poirier veut rassurer les citoyens en disant que la Ville se porte très bien, que les finances sont sous contrôle. Qu’il n’y aura pas d’augmentation de taxes et que le budget permettra de retrouver la vitalité économique, la santé et la joie de vivre à Saint-Jérôme. Il souhaite de joyeuses fêtes à tout le monde.

Benoit Delage trouve que M. Poirier a dit de bonnes choses et il remercie Mme St-Gelais pour son travail ce soir.

M. Beaulieu explique à Mme Lasalle que sa demande de tutelle est dans le champ. Et qu’elle ment quand elle dit qu’elle a vu des affiches électorales chez lui. Il lui promet d’être proactif là-dessus.

M. Robert rappelle que la campagne électorale aura lieu à l’automne 2021 et qu’en attendant, il faut gérer la ville et regarder un petit peu du côté positif.

M. Bougie trouve que Mme St-Gelais est courageuse et il veut dire aux citoyens que la ville va très bien. Il faut lever notre chapeau aux gens qui travaillent à l’hôpital, avec la COVID. Et en même temps, on a une direction qui va très bien. Des employés aussi. On est là pour les citoyens, dit-il.

Mme St-Gelais dit aussi que la ville va très bien et que depuis 2014 les projets sont merveilleux.

L’assemblée est levée. Mme St-Gelais pense aux gens vulnérables et demande à leurs proches de les appeler. Elle remercie tout le monde et souhaite à tous une année 2021 plus facile.

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Il y a une conversation à propos de cet article.
Voir les commentaires Fermer les commentaires
Comments to: Conversation autour de l’assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 15 décembre 2020
  • Avatar
    16 décembre 2020

    Un détail sur le côté historique que madame Bélair-Rolland a mentionné ce soir, Mme St-Gelais n’est pas la première femme à présider une séance du conseil de ville, Madame Renée Arsenault a présidé quelques séances du conseil au cours des années 2012-2013.

    Répondre
  • Avatar
    16 décembre 2020

    Beau reportage de «Louis Xavier» . Merci. Pour le reste, les élus-es demeurent tous des politiciens. Chacun tire le couverte vers lui. Les enjeux sont énormes, «because » les $$$$$$$. Les commentaires de M. Poirier sont à mon avis les meilleurs. La gratuité à l’accès aux Parc de le Rivière du n Nord est la meilleure chose que ce Conseil puisse avoir fait en cette année de trouble 2020. Cela fera oublier les troubles de 2020 Les supporteurs de M. Maher devront faire un examen de conscience et finir leur terme dans la franchise, la paix et penser à une retraite bien mérité. Celui qui mérite le plus une belle fin de vie est bien M. Bougie qui devrait se retirer dans ces terres avec une belle pension de la Ville que les contribuables lui payeront jusqu’à la fin de ses jours. Pour le futur, souhaitons qu’un groupe se forme un parti, qui sera honnête, transparent et qui pensera aux payeurs de taxes afin d’éviter les conflits comme on les a vécus depuis les temps des «Prud’homme » des Gascon, des Maher » Alléluia

    Répondre

Ajouter à la conversation

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

https://www.topolocal.ca
Vous voulez suivre Louis-Xavier Michaud sur les réseaux? C'est par ici!

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal
Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte sur TopoLocal est gratuit. Une fois votre compte créé, il vous sera parfois offert de vous abonner, pour moins de 2$ par semaine.