Notre herreurologue maison, qui a choisi de se faire appeler Fred le mal voyant cette semaine, vous propose une version révisée de l’horoscope traditionnel.

Désormais, vous retrouverez toutes les Visions des astres sous la rubrique éponyme. Cette semaine, on répond à la question d’un lecteur inquiet si nos prédictions se réalisent.

La pensée de la semaine

Merci au coronavirus québécois et à ses variants! Ce ne sont pas toutes les provinces qui peuvent compter sur un virus aussi conciliant. Par exemple, le virus ontarien est si intransigeant que la province a dû repousser sa semaine de relâche. Heureusement, grâce à des négociations serrées, Québec a pu obtenir de notre virus l’assurance qu’il nous lâchera un peu les baskets prochainement. Résultat : nous aurons notre relâche comme prévu! Plein d’activités tout en souplesse nous attendent! Merci pour ta compréhension, coro québécois. Au plaisir de te retrouver après la relâche!  

Le chiffre de la semaine: 8. 

En culture, le 8 est généralement associé à la violence (Alien, le 8e passager; Les huit enragés) ou à l’échec (Friday the 13th Part VIII n’est pas considéré par la critique comme le meilleur de la série; Beethoven 8 non plus). Pourtant, il est lié à tant de choses positives : il est le numéro atomique de l’oxygène, le numéro du département français des Ardennes, le chiffre qui représente la position du champ centre au baseball… Un chiffre d’infinité qui gagne à être mieux connu! 

Bélier (21 mars-20 avril)

Il y a de bonnes chances, voire même des probabilités, qu’une possible chance s’abatte sur vos voisins. Prendront-ils la clé des champs ce mercredi? S’achèteront-ils de nouvelles chanssures? Ils ont de la chance, les chanceux! De votre côté, loterie, finance, amour : aucune chance à l’horizon. Meilleure chance la prochaine fois. 

Taureau (21 avril-21 mai)

Vous débutez l’année du Buffle chinois avec un air de bœuf! Pourquoi?! Il est temps de prendre le taureau (donc, vous-même) par l’écorce et de faire de vous un homme, une femme ou un/e non-genré/e! Vous savez ce qu’on dit : un pas à la fois, on traversera le pont n’amasse pas mousse. Fait que, allez! 

Gémeau (21 mai-21 juin)

Gémeaux, cessez de gémir sur votre sort! ¿Para qué?! Il est temps de prendre le gémeau (donc, vous-même) par l’école et de faire de vous un fomme, une hemme ou un/e non-grata! Vous savez ce qu’on dit : Un pont à la fois, on traversera la mousse sans l’amasser. Fait que, allez!

Cancer (22 juin-23 juillet)

Sentez-vous souffler sur votre vie un vent de… Attendez un instant… J’ai peur de vous avoir écrit cela il y a quelques mois… Je déteste répéter la même chose plus de dix fois par année à un même signe… Je vérifie et vous reviens… peut-être…

Lion (24 juillet-23 août) 

Le confinement est dur, surtout pour les chats domestiques, qui doivent nous endurer toute la journée. Vous voulez rendre le sourire à votre affectueux félin? La prochaine fois que vous verrez des oiseaux volant près de la maison, sortez le chat dans la cour, tenez-le comme un bébé et lancez-le à répétition vers le ciel en criant gaiement : « Vas-y, attrape-les! ». En ce moment, c’est surtout vous qui ne souriez pas? La prochaine fois que vous verrez un avion passer près de la maison, sortez dans la cour et demandez à votre chat de vous lancer à répétition vers le ciel en criant gaiement : « Vas-y, attrape-le! »

Vierge (23 août-22 septembre)

Vous pourriez gagner à la loto cette semaine! Bon, honnêtement, beaucoup moins que ce que vous avez investi en loterie dans la dernière année, mais comme on dit : 3 piastres, c’est 3 piastres.

Balance (23 septembre-22 octobre)

Je ne veux pas être alarmiste mais… étant donné que Pluton n’est plus une planète… que la tomate est un fruit… et qu’on apprend maintenant qu’un pamplemousse n’en est pas un (le vrai pamplemousse, à l’épicerie, est ce qu’on nomme « pomélo »)… il n’est plus sûr que vous soyez vraiment Balance. Demandez un test d’ADN pour en avoir le cœur net.  

Scorpion (23 octobre – 22 novembre)

Votre nouvelle patronne ne comprend pas que vous refusiez de travailler 80 heures par semaine, comme elle vous rappelle constamment que ses anciens employés et elle le faisaient avec plaisir? Votre patron vous répète que quand on est passionné par son travail, on ne compte pas ses heures? Ils ont réussi à vous faire douter? Et s’ils avaient raison… Ils ont effectivement raison, mais dans le monde des robots seulement. Ils devraient quand même se méfier, comme en témoigne la série Terminator : tout magnifique qu’il soit, le T-1000 finira tôt ou tard par être dépassé par une machine plus performante. Et toute puissante que soit cette machine, et la suivante, et la suivante… il lui manquera toujours l’essentiel : un cœur. 

Sagittaire (23 novembre-21 décembre)

Sagittaires, il est temps de s’agiter! Prenez exemple sur le Nesquik : versé dans un verre de lait, il coulera au fond et se laissera choir. Ça prend une cuillère en révolution pour permettre à la substance de se mêler au lait, et de passer de bouette à délice. Regardez-vous dans le miroir et posez-vous la question : Suis-je prêt à passer de bouette à délice? 

Capricorne (22 décembre-20 janvier)

Amour, finance, travail, croissance personnelle… Assez « Bof » comme semaine. Notable exception : les affaires vont rondement pour ceux qui travaillent dans le domaine des moteurs à hélice, des toupies, des roues, des derviches tourneurs, ou qui gagnent leur vie en dessinant des cercles. Dessinateurs de carrés, c’est peut-être un bon moment pour envisager une réorientation professionnelle. 

Verseau (21 janvier-19 février)

Verseaux, cessez de verser dans le mélodrame! Ce n’est pas parce que vous rêvez depuis quelques jours à un ou deux colifichets qu’il y a de quoi s’inquiéter. D’ailleurs, êtes-vous même sûr de savoir vraiment ce qu’est un colifichet? Vérifiez dans le dictionnaire avant de vous énerver. Cependant, si vous rêvez d’un colifichet sur lequel apparaît un vieux cognassier… là vous pouvez freaker

Poissons (20 février-20 mars)

Imaginez! Si vous décidiez d’inviter à votre fête uniquement des gens et personnages qui, comme vous, sont nés entre un 20 et un 26 février, vous recevriez entre autres la visite de Tex Avery, Drew Barrymore, Plastic Bertrand, Buffalo Bill, Eugénie Bouchard, Luis Bunuel, Kurt Cobain, Marie-Josée Croze, Cathy Gauthier, Carlo Goldoni, Sacha Guitry, Haendel, George Harrison, Victor Hugo, Steve Jobs, Michel Legrand, Link et la Princesse Zelda, Miou-Miou, Sidney Poitier, Auguste Renoir, Rihanna, Schopenhauer, Nina Simone, Claude Sautet et George Washington. Bonne fête tout le monde!

Saviez-vous que… 

En 1992, Bernard Émond réalisait son premier film, Ceux qui ont le pas léger meurent sans laisser de traces, histoire vraie d’un inconnu, Henri Turcotte, qui n’aura jamais fait la couverture de La Semaine ou du 7 Jours. Un individu sans importance, comme des milliers de morts dans la dernière année et des millions de morts avant.

Ils-elles s’appelaient Gisèle Bélanger, Michel Charbonneau, Raymond Desrosiers, Danielle Dumont, Marie-Marthe Gravel, Aline Ladouceur, Aline Naud, Monique Tanguay. Ou encore Sylvie Charbonneau, lancée dans la vie, comme une balle de ping-pong, le 4 décembre 1955.

Sylvie a eu le temps d’être secrétaire dentaire, spécialiste du débouchage de toilettes, visiteuse enthousiaste du Bas-du-Fleuve, lectrice abonnée à Marie Laberge; elle a eu deux conjoints, trois enfants et huit petits-enfants, a passé la moitié de sa vie à s’inquiéter pour eux et l’autre moitié à rire de leurs blagues plates; elle a eu le temps de surveiller son taux de sucre et de se chamailler avec quelques cancers aux dents trop longues.

Elle est morte le 18 février 2021 à 5 h 30 du matin, chez elle, entourée de son conjoint et de sa sœur. Sa partie de ping-pong a duré 65 ans. Comme des milliards d’autres, elle ne laisse aucune trace. Sauf dans la vie de ceux qui l’ont connue et aimée.

Pour nous, elle n’a jamais eu besoin de faire la couverture d’un magazine; elle était notre magazine, sa rédactrice en chef et sa vedette… À bientôt pour une nouvelle partie, Sylvie! 

Quelque chose à ajouter?
Écrire un commentaire Cancel
Comments to: Tout ce qui ne devrait PAS vous arriver du 20 au 26 février 2021

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

Édition, révision et/ou contribution

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal

Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte est gratuit. Vous pouvez aussi nous aider en devenant membre pour moins de 6$ par mois!