La Ville de Saint-Jérôme précise le projet d’écoquartier

La Ville de Saint-Jérôme souhaite apporter quelques précisions au sujet du projet de l’écoquartier dans le secteur sud-est de la Ville.

Le 20 janvier dernier, le conseil municipal a entériné un accord de principe entre la Ville et les promoteurs 9067-3823 Québec inc., Trémä Signature inc. et Société en commandite le Boisé pour la réalisation d’un projet innovant d’écoquartier sur les terrains appartenant au promoteur. Ce document a pour but de permettre aux propriétaires d’entamer la mise en marché et le déploiement des ressources nécessaires à la planification de la réalisation éventuelle du projet d’écoquartier. Par la signature de cette entente, le conseil municipal a confirmé qu’il adhère aux valeurs dégagées par ce projet. Précisons que le développement des terrains appartenant aux promoteurs est prévu au Plan d’urbanisme de la Ville de Saint-Jérôme depuis 2010, et qu’aucun développement n’est envisagé sur les terrains municipaux du parc du lac Jérôme.

Qu’est-ce qu’un écoquartier?

Il s’agit d’un projet de développement résidentiel qui s’inscrit dans la mise en place d’une collectivité viable s’appuyant sur les principes suivants :

  • Favorable à la santé des résidents
  • Respecte des capacités des écosystèmes
  • Épargne les ressources naturelles, énergétiques, financières
  • Se maintient à long terme
  • Échelle humaine
  • Propose une offre de transport diversifiée et une variété de services
  • Prévoit des espaces publics de qualité, des espaces verts abondants
  • Soutient une diversification des activités économiques, récréatives, culturelles.

Un écoquartier prône le respect de l’environnement, notamment en densifiant ses constructions, en prévoyant de connecter entre eux les espaces verts par des sentiers, en misant sur la conservation, la création et la mise en valeur des milieux naturels et humides. On y gère l’énergie, l’eau potable et les eaux pluviales de façon innovante, on enfouit les utilités publiques (ce qui permet d’éviter la coupe d’arbres) et on y utilise des matériaux plus écologiques.

« Le conseil adhère aux valeurs dégagées du projet et aimerait bien voir un tel projet s’implanter dans la Ville au cours des prochaines années. Cela dit, comme tous les projets de développement qui s’érigent à la Ville, le projet sera encadré et les citoyens pourront suivre l’état d’avancement et même partager leurs préoccupations ou questions », a souligné la mairesse de la Ville, Janice Bélair-Rolland.

Information sur le projet dès le 19 avril

La Ville de Saint-Jérôme travaille actuellement sur une vidéo explicative où des représentants de la Ville exposeront les impératifs de développement du territoire et l’encadrement qui sera fait auprès des promoteurs pour s’assurer que le projet demeure respectueux des règlements municipaux, de l’environnement et ultimement, des citoyens. Cette vidéo sera rendue publique le 19 avril prochain.

« Nos équipes sont à l’œuvre pour rassembler dans une vidéo l’ensemble des informations liées au projet d’écoquartier. On y trouvera notamment le processus d’accompagnement de la Ville des projets de développement, de même que des informations sur la gestion des milieux humides et sur la connexion des sentiers. En bref, on y traitera des principales préoccupations citoyennes entendues sur ce projet », a soutenu François Poirier, conseiller mandataire à l’harmonisation et à l’aménagement du territoire.

Enfin, la Ville rappelle que le projet d’écoquartier est actuellement en phase de planification. La population pourra suivre l’avancement du projet. De plus, un Plan d’aménagement d’ensemble (PAE) sera également déposé au conseil municipal et rendu public.

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

6 réflexions au sujet de “La Ville de Saint-Jérôme précise le projet d’écoquartier”

  1. Bonjour
    J’espère que vous aller ajuster les taxes municipales comme les autres villes autour de saint Jérôme c’est ridicule que le taux de taxation est le double de la ville voisine …avec plus de services…

    Répondre
  2. Vous me trouverez bien vivant debout pour stopper cela ⚔️✊✊🏾
    Il est ridicule de détruire nos derniers milieux humides et forestiers exceptionnels au sein du territoire de ma nouvelle ville. J’arrive de Laval ou on a vu la destruction mortifère que ces mercantiles capitalistes inconscients ont fait au territoire.
    Aucune AUTRE destruction de milieu humide et forestier au sein de Saint-Jérôme.
    Il en va de la qualité de vie des résident.e.s actuel.le.s et celle des futur.e.s résident.e.s et nos enfants.
    Ça coutera ce que ça coute: d’abord les politiques qui approuvent cela seront défait.e.s aux prochaines, et exproprions à leurs couts d’achat les propriétaires actuels, et s’ils nous poursuivent, ça prendra tellement de temps qu’ils s’étoufferons. La valeur future en terme de services écologiques dépassera largement nos couts raisonnables ( sans profit) d’expropriation de ces capitalistes insouciants.
    Ils me trouveront sur leur FAUSSE route.
    Ils ont torts.
    Poings finaux ✊🏾✊✊🏻

    Répondre
  3. Je juge que se projet est complètement ridicule il suffit de constater combien de personnes utilisent ces sentier jeune et moins jeunes personnes âgées qui se sentent tousse en sécurité j\’espère qu\’il y aura une consultation publique avant d\’approuver ce projet de supposer développement écologique. Merci

    Répondre
  4. Allô Allô la terre appelle la lune ici la terre me recevez vous…
    On a besoin d’un parc nature à saint Jérôme c’est ça que les citoyens veulent!
    On veut aucun projet immobilier dans ce secteur.

    Répondre

Laisser un commentaire

TopoLocal