Un groupe de voisins m’a contacté le 17 juin pour me parler d’un matelas souillé qui a récemment été déposé à l’extérieur d’un logement près de chez eux.

**MISE À JOUR DU 22 JUIN: Selon la directrice des communications de la Ville de Saint-Jérôme, Valérie Sauvé, le matelas qui les incommode depuis deux semaines sera ramassé le matin du 23 juin.**

Le matelas est même visible à partir de la rue Latour, puisqu’il se trouve au balcon supérieur d’un duplex. On y voit des taches qui noircissent largement la surface blanche.

Le problème avec ces taches, c’est que les voisins savent qu’elles sont les traces laissées par le cadavre d’un ancien locataire, trouvé mort sur ce matelas le mardi 8 juin. L’homme serait décédé au moins deux semaines avant cette date.

Depuis le 8 juin, les services d’urgence ont bien évidemment disposé du corps et une sorte de ménage a été fait sur les lieux, mais les voisins subissent encore certains désagréments.

Des odeurs et des mouches

« C’est sûr qu’on attrape une draft de temps à autre, en plus de le voir à chaque fois qu’on tourne le regard par là…», nous a-t-on dit sur les lieux. On m’a aussi parlé des mouches. « Un jour après la découverte, j’ai vu peut-être une centaine de mouches sur mon moustiquaire. À la grosseur, tu voyais que c’était des mouches qui avaient mangé du cadavre. C’était franchement dégueulasse! » m’a dit quelqu’un d’autre.

Une semaine après la découverte, voyant que le matelas était toujours là, une personne a pris en charge de contacter la Ville de Saint-Jérôme pour savoir ce qu’il était possible de faire pour enlever cet item de là.

« C’est un peu une question de santé publique, il me semble aussi », ajoutait-on jeudi.

Sans nouvelles de la suite

Le lundi 14 juin, on lui a dit qu’on lui redonnerait des nouvelles d’ici 48 heures. Le délai était un peu plus long qu’à l’habitude, puisqu’on devait obtenir une ordonnance de la cour pour retirer le matelas qui se trouve en fait sur une propriété privée. Jeudi en fin de journée, soit au moins 72 heures après le délai mentionné au départ et des messages laissés à des boîtes vocales, les voisins étaient toujours en attente d’une mise à jour de la situation de la part de la Ville de Saint-Jérôme.

Il y a certainement des circonstances qui expliquent la difficulté d’intervenir. Le propriétaire serait difficile à joindre puisqu’il est inscrit comme un résident de la Polynésie française et c’est justement le locataire d’en haut qui faisait office de concierge ou de responsable pour les menus travaux concernant l’immeuble.

Selon les voisins, il ne semblait pas non plus y avoir un intérêt de la part d’un proche de l’ancien locataire pour disposer du matelas.

Ce vendredi matin, on a demandé à la Ville de Saint-Jérôme de nous aider à expliquer ce délai et les prochaines étapes. Le lundi 21 juin, on m’a confirmé que des démarches étaient en cours pour joindre des membres de la famille et qu’on était à la recherche d’une solution rapide.

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Quelque chose à ajouter?
Écrire un commentaire Cancel
Comments to: Un matelas souillé qui inquiète, rue Melançon

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajouter une image - seuls les png, jpg, jpeg et gif sont admis.

https://www.topolocal.ca
Vous voulez suivre Louis-Xavier Michaud sur les réseaux? C'est par ici!
TopoLocal

Se connecter

Bienvenue sur TopoLocal
Notre site existe pour vous informer
Créer votre compte
Créer un compte sur TopoLocal est gratuit. Une fois votre compte créé, il vous sera parfois offert de vous abonner, pour moins de 2$ par semaine.