Nouveaux maires à Saint-Jérôme, Sainte-Sophie et Saint-Hippolyte, retour de Charbonneau à Mirabel

Les élections municipales du dimanche 7 novembre ont grandement modifié les conseils municipaux de Saint-Jérôme et Sainte-Sophie. Le nouveau maire de Saint-Hippolyte a été élu avec une forte majorité, et deux sièges du conseil municipal de Mirabel seront désormais occupés par un nouveau parti.

Marc Bourcier devient maire de Saint-Jérôme et l’équipe en place est balayée

À Saint-Jérôme, trois équipes complètes de 13 candidats et deux indépendants sollicitaient les votes des citoyens de Saint-Jérôme. C’est l’ancien conseiller municipal et député de Saint-Jérôme Marc Bourcier qui l’a emporté avec près de 8000 votes contre 5165 et 5163 pour Marc-Olivier Neveu et le Mouvement jérômien Janice Bélair-Rolland de Vision Saint-Jérôme.

Jusqu’en décembre 2020, Vision Saint-Jérôme était mené par le maire Stéphane Maher, qui n’a pas pu terminer son deuxième mandat après avoir été déclaré inapte à siéger. Il a été reconnu coupable de manoeuvres électorales frauduleuses envers deux anciens de son équipe qui ont été réélus dimanche: Mario Fauteux et André Marion.

Les deux remplaçantes de M. Maher, Sophie St-Gelais qui était candidate dans le district 9 après avoir quitté la mairie à la fin de l’hiver pour des raisons personnelles, et Janice Bélair-Rolland, candidate à la mairie, ont toutes deux été battues.

Le Mouvement jérômien, mené par Marc-Olivier Neveu, a tout de même fait une percée en remportant les districts 8 (Saint-Antoine) et 3 (Lafontaine) avec Marc-Antoine Lachance et Jacques Bouchard, celui-ci avec une majorité de 16 votes. La course a aussi été serrée dans le district 6 où Jean Junior Désormeaux, candidat indépendant d’expérience faisait cette fois équipe avec Marc Bourcier. Il a obtenu un avantage de 22 votes sur le vétéran Benoit Delage, qui quitte le conseil municipal après 16 années en poste.

Guy Lamothe à la mairie et recomptage à Sainte-Sophie

Guy Lamothe est le seul élu qui reste du conseil municipal précédent à Sainte-Sophie. Trois des six conseillers municipaux alors en poste visaient la mairie et présentaient des équipes dans les six districts de la municipalité. L’ancienne conseillère Olga Bazusky présentait aussi une équipe complète de candidats.

C’est finalement celui qui avait reçu la «bénédiction» de Louise Gallant et même d’Yvon Brière, les deux derniers maires, qui a été élu avec une mince majorité de 62 votes sur son ancienne collègue Sophie Astri.

Les quatre équipes ont toutes fait élire au moins un candidat:

  • Jocelyne Coursol sera la conseillère du district 1, élue sous la bannière de l’équipe Bazusky.
  • Martin Paquette, de l’équipe Astri dans le district 2, a été élu avec une majorité de plus de 100 voix.
  • Gilles Bertrand, de l’équipe Lamontagne, a été élu dans le district 6, avec 14 voix de plus que Serge Bertrand de l’équipe de Guy Lamothe.

Ce dernier résultat faisait toutefois l’objet d’un recomptage judiciaire le 12 novembre.

Dans les trois autres districts, Sébastien Forget (3), Roxanne Guay (4) et Michel Maurice (5) s’en vont au conseil municipal avec leur chef.

Yves Dagenais rejoint son équipe à Saint-Hippolyte

Candidat de dernière minute à la mairie de Saint-Hippolyte, Pierre Dionne Labelle a recueilli moins de 20% des 1809 votes qui ont été enregistrés pour l’élection. Il visait un retour en politique, après avoir été défait dans Rivière-du-Nord à l’élection fédérale de 2015, en misant sur la protection de l’environnement et les commerces de proximité, entre autres idées.

C’est donc Yves Dagenais qui sera le maire pour les quatre prochaines années, lui qui rejoint une équipe de six conseillers, trois hommes et trois femmes, qui avaient tous été élus sans opposition. Il avait été recommandé par l’ancien maire Bruno Laroche, lors de l’annonce de son retrait de la vie politique municipale.

Trois nouveaux venus à Mirabel, en plus de l’équipe qui était déjà en poste

À Mirabel, le nombre de conseillers passait de huit à dix avec l’élection du 7 novembre. Tous les conseillers qui étaient en poste ont été reconduits dans leurs fonctions, sauf le maire dont l’ancien siège de conseiller sera désormais occupé par Roxanne Therrien.

Patrick Charbonneau a donc confirmé son rôle et maintient le pouvoir avec Action Mirabel, huit conseillers municipaux sur dix ayant été élus avec lui. M. Charbonneau succède au maire Jean Bouchard, qui avait décidé de ne pas se représenter à ce poste après deux mandats, dont le dernier avait été interrompu pour des raisons de santé.

L’autre candidat à la mairie, David Marra-Hurtubise, a obtenu un peu plus de 40% des voix. Le Mouvement citoyen Mirabel compte désormais deux représentants au conseil municipal dans ce qu’on pourrait appeler des nouveaux districts avec les victoires d’Émilie Derganc dans le secteur de Saint-Augustin(district 7) et Catherine Maréchal à Mirabel-en-Haut et une petite partie de Saint-Canut(district 10).

Notons aussi une victoire serrée de 21 votes pour François Bélanger d’Action Mirabel, qui a obtenu 724 voix contre 703 pour son opposant Patrick Rebelo du Mouvement citoyen dans le Domaine-Vert Nord(district 4).

close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Laisser un commentaire

TopoLocal