Le train et les autobus se remettent lentement d’Omicron

La rédaction de TopoLocal

Photo Charles Michaud/TopoLocal

Alors qu’en décembre, la ligne de train Saint-Jérôme–Montréal avait augmenté à 30% de son volume d’avant la pandémie et que les autobus grimpaient à 60%, l’arrivée d’Omicron et l’imposition du travail ou des études à domicile ont fait redescendre l’utilisation des transports en commun dans la région.

Le train est passé de neuf passagers sur les 100 habituels au début janvier à 14 sur 100 pour la deuxième semaine de travail de l’année. Le nombre de passagers dans les autobus est resté stable à 36% du volume de passagers d’avant la COVID-19.

Le porte-parole d’exo, Jean-Maxime St-Hilaire, a commenté ces statistiques au journal L’Éveil en rappelant que la congestion routière est revenue à son niveau d’avant la pandémie et que le prix de l’essence atteint des sommets actuellement.

Élus de la couronne Nord au conseil d’administration d’exo

C’est aussi cette semaine qu’on a confirmé les élus de la couronne Nord qui siègent au conseil d’administration d’exo. Il s’agit de la nouvelle mairesse de Blainville Liza Poulin et du nouveau maire de Terrebonne Mathieu Traversy. Le maire de Saint-Eustache Pierre Charron, à son poste depuis 2009, complète le trio des nouveaux avec le vétéran Normand Grenier, maire de Charlemagne dont le mandat se poursuit.

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal