Vos voisins ukrainiens des Laurentides ont besoin de vous

Charles Michaud 2 commentaires

Devant l’urgence et la nécessité, les Ukrainiens de chez nous viennent de former l’Association ukrainienne des Laurentides. Ils sont plus de 200 dans notre région, à Saint-Jérôme, Sainte-Sophie, Prévost et ailleurs. 

Leur pays est attaqué par les soldats de Vladimir Putin, le président de la Russie, qui tire sur des populations civiles dans le but de s’approprier un pays qui n’est pas le sien.  Il mène cette guerre sous de faux prétextes en imposant ses mensonges à son propre peuple. 

Les Ukrainiens de chez nous ont des racines profondes dans leur pays, ils sont issus d’une tradition libre, fière et forte. Et ils souhaitent se porter au secours de leurs proches qui vivent présentement les horreurs de la guerre.

YouTube video
Olga Tsegelnyk explique la mission de l’Association ukrainienne des Laurentides.

Jocelyn Bertrand décrit la situation de sa belle-famille: « On essaie de faire venir ses parents ici, mais sa mère a 96 ans. Se déplacer est excessivement difficile. Elle est dans un village à 800 km de la Pologne, ils ont pas de gaz, pas de voiture, pas de moyens de se déplacer. On veut convaincre des membres de sa famille de s’en venir ici mais ils veulent rester là-bas et s’occuper de leurs proches. On espère au moins qu’ils puissent parcourir la partie difficile et se rendre en Pologne et ensuite espérer se rendre ici, mais ils craignent aussi de passer 3-4 mois dans un camp de réfugiés, où les conditions ne sont pas beaucoup meilleures pour des gens âgés. Ça nous aiderait énormément si on pouvait les ramener ici dès qu’ils arriveraient en Pologne. »

Jocelyn Bertrand espère que l’aide viendra rapidement et voudrait rapatrier les parents de sa conjointe, Tetyana Kochubey.
YouTube video
Se disant mal à l’aise de profiter du confort et de la sécurité du Québec alors que ses compatriotes vivent les horreurs de la guerre, Tetyana Kochubey craignait que son français ne soit pas à point mais a tenu à exprimer en anglais son message d’appréciation à ses concitoyens canadiens pour leur appui à la cause ukrainienne.
YouTube video
Oleksander Golubyev raconte la situation dans son pays d’origine.

Un rassemblement pour l’Ukraine le 13 mars à Saint-Jérôme

L’association s’est adressée au gouvernement du Canada par le biais du député de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin et organisera une marche de solidarité le dimanche 13 mars à midi au centre-ville de Saint-Jérôme, sur la place des festivités face au Théâtre Gilles-Vigneault.

Le député de Rivière-du-Nord Rhéal Fortin les accueillait samedi à son bureau pour faire connaître leur situation et rappeler que le Canada doit agir de façon urgente pour soutenir l’Ukraine.

Rhéal Fortin souhaite que le gouvernement du Canada fasse vite pour aider les réfugiés d’Ukraine à entrer au Canada.

Au-delà des condamnations publiques et des sanctions économiques que le Canada appuie, Rhéal Fortin estime que le gouvernement doit rapidement prendre au moins trois mesures concrètes:

« D’abord, les Ukrainiens qui sont déjà ici doivent voir leurs permis de séjour automatiquement extensionnés pour au moins deux ans », a-t-il dit, ajoutant que ce n’est pas le temps pour que les Ukrainiens qui sont déjà au Canada soient pris à composer avec des formulaires et des délais alors qu’ils consacrent toutes leurs énergies à aider leurs proches à l’étranger.

« En second lieu, il faut lever l’obligation pour les Ukrainiens d’obtenir un visa d’entrée pour venir au Canada, ajoute-t-il, c’est la guerre en Ukraine, il faut aider les gens qui veulent sortir de là sans les obliger à faire des démarches longues et complexes pour obtenir des visas. »

Enfin, le député Fortin souhaite que le Canada établisse rapidement un pont aérien pour aller chercher les réfugiés qui souhaitent venir au Canada.

Avec l’appui du Coffret

Habitué à type d’opérations, l’organisme le Coffret(Centre d’orientation et de formation pour favoriser les relations ethniques traditionnelles) appuie l’association ukrainienne pour les cueillettes de fonds et de provisions en vue de soutenir la résistance de leur peuple et d’accueillir bientôt des réfugiés.

Line Chaloux, de l’organisme Le Coffret
close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

2 réflexions à propos de <i>Vos voisins ukrainiens des Laurentides ont besoin de vous</i>

  1. Bonjour,
    Peut-on apporter des vêtements, chaussures et literies à un organisme de St-Jerome pour venir en aide aux Ukrainiens?

    Répondre

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal