Incendie de l’ancien Victor Piché, la police de Saint-Jérôme cherche des témoins

Il ne treste plus rien du bàatiment, qui était voué à la démolition en vue d'un projet immobilier.

Bien que l’édifice soit complètement rasé, l’enquête continue afin de connaître les origines du feu qui a détruit l’ancien magasin de meubles Victor Piché lundi. Le bâtiment de la rue Labelle à Saint-Jérôme faisait déjà l’objet d’un avis de démolition pour un nouveau projet immobilier.

Il était environ 16h15 le 21 mars 2022 quand deux patrouilleurs de la police de Saint-Jérôme ont observé de la fumée provenant du bâtiment abandonné et désaffecté.

Le Service d’incendie de Saint-Jérôme a été dépêché sur les lieux afin d’intervenir, avec l’assistance des pompiers de Saint-Colomban et de Mirabel, mais l’édifice a été par mesure de sécurité après l’incendie. Quelque 2000 abonnés des secteurs environnants ont subi des pannes d’électricité de plus ou moins longue durée durant le feu. L’intervention s’est poursuivie dans la soirée et la nuit.

La scène d’incendie a été remise aux enquêteurs du service des enquêtes criminelles de Saint-Jérôme au début de la nuit. Un périmètre de sécurité a été érigé, le temps que l’analyse de la scène d’incendie soit terminée.

Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme est à la recherche de témoins potentiels. Toute information en lien avec l’événement peut être communiquée, en toute confidentialité, au département des enquêtes criminelles en composant le (450) 432-3000 poste 2532.

Cet édifice, qui abritait autrefois le magasin de meubles Victor Poché, a été démoli à la suite d’un incendie le 21 mars 2022.
close

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal