Un autre édifice brûle près du centre de Saint-Jérôme

La rédaction de TopoLocal 5 commentaires

L’édifice qui accueillait jadis le Comptoir d’entraide de Saint-Jérôme sur la rue Lachaîne, sera vraisemblablement une perte totale à la suite d’un incendie dimanche soir.

Selon toute apparence, l’édifice était inoccupé depuis la fermeture du comptoir d’entraide en février 2020. De nouveaux propriétaires l’avaient acquis de Centraide Laurentides en août 2021 pour la somme d’un million de dollars.

Quelques voisins ont affirmé que malgré l’abandon du bâtiment, il n’était pas rare de voir des gens y rôder. Quelques-uns ont fait remarquer au photographe de TopoLocal qu’ils n’étaient « pas surpris » par cet incendie.

Les pompiers ont eu recours à tout un arsenal de camions-échelle pour combattre le feu.
La structure de bois de l’édifice a contribué à nourrir le feu, dont les flammes étaient assez apparentes.
Sans doute à cause de la proximité de fils à haute tension, l’incendie a provoqué une interruption de courant pour tout le secteur de Saint-Jérôme entre les rues Latour et Filion. Hydro-Québec affichait en début de nuit un total de près de 6000 résidences sans courant.
Utilisé jadis pour le chargement de moulées et de grains de par sa proximité avec le chemin de fer, le vieil édifice a longtemps abrité la Coopérative agricole de la région avant d’être cédé à Centraide Laurentides qui y a installé pendant quelques décennies un comptoir d’entraide.
Le temps était relativement doux dans la nuit de dimanche à lundi et de nombreux résidents du voisinage sont sortis observer le travail des pompiers. Les résidents qui avaient laissé des fenêtres ouvertes ont sans doute perçu la forte odeur de fumée.
La rue Melançon a été fermée à la circulation entre les rues Ouimet et Filion puisque l’incendie a provoqué beaucoup de fumée. L’édifice détruit était situé en bordure de la piste cyclable du Petit train du Nord.
Les pompiers de plusieurs municipalités voisines ont été appelés en renfort.
Une seule partie de la vieille section du bâtiment, visiblement une chambre forte quelconque, était encore debout au lendemain de l’incendie.
Dès le lendemain de l’incendie, le site a été presque complètement rasé pour assurer la sécurité des lieux.
Cette partie de l’édifice, avec façade sur la rue Lachaine, est restée relativement intacte.

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

5 réflexions à propos de <i>Un autre édifice brûle près du centre de Saint-Jérôme</i>

  1. Pas nouveau. Rumeurs dit possible squaters qui aurait trouvé comment y entrer à l’intérieur pour si réfugié.
    Donc je ne serai pas surpris de savoir que ce serait un élément important dans cette histoire.

    Répondre
  2. Au nombre de feu suspect de bâtiment abandonné la ville devrait obligé les propiétaires de ces bâtiments d avoir un système d alarme incendie fonctionel ça sauverait beaucoup de travail a nos pompiers et beaucoup d argent a la ville. Vous attendez qu il y ai des morts ou des blessés pour réagir. Arrêter d etre réactif soyez prévenant.

    Répondre

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal