Le coucher du soleil, un soir d’été, et des airs de Pink Floyd

Charles Michaud 3 commentaires

Ils ont fait comme il faut. Le soleil jetait ses derniers rayons de feu au-dessus du centre-ville. Il sculptait les contours de la maison Prévost et des édifices, leur imprimant un plaqué or scintillant.

Alors que le crépuscule s’est mis à s’installer, la fumée est apparue sur la scène, bleutée et transparente. Lentement, sournoisement, les premières notes de Shine on you Crazy Diamond sont sorties de la guitare du jérômien Pascal Grand’Maison et la foule, pas mal aux cheveux gris, s’est laissé bercer pendant presque deux heures par les airs les plus connus du Vrai groupe psychédélique original.

Grand’Maison et sa bande ( que le maire Marc Bourcier a présenté en rappelant ses cours d’anglais de 5e année ) sont un groupe de musiciens de la grande région de Saint-Jérôme ( mettons en incluant Montréal et une partie du reste du Québec… ) . Ils se nomment Éclipse ( oui, comme la chanson ) et présentaient Acoustic Floyd, un assemblage des grands succès de Pink Floyd, avec des arrangements nouveaux d’inspiration acoustique. Éclipse s’est d’ailleurs bâti une renommée au Québec en reprenant la musique du célèbre groupe devant de nombreuses personnes dans toutes les régions.

Ils étaient sans doute plus de 1500 à Saint-Jérôme, dans les gradins de l’amphithéâtre Rolland, sur les pelouses voisines, sur le trottoirs, même quelques-uns bien assis dans le parc Labelle. C’était le dernier show de la série d’été 2022. Tellement de monde qu’on a manqué de bière au kiosque. Tellement près de la rentrée scolaire des cours se terminaient, à peine deux heures avant le show, au Cégep pas loin. Et tellement en fin d’été que le soleil ne se recouchera pas après 20 heures avant le premier mai 2023…

Pas grave, il y avait du Pink Floyd. Rien à dire. Fallait entendre. Fallait être là. TopoLocal vous offre quelques photos.

Marc Bourcier
Pascal Grand’Maison
Christopher De Zordo, aux multiples claviers.
À la contrebasse, Chaz Coats-Butcher
Les choristes Lauren Mulligan et Stéphanie Laliberté
Peter Grant à la guitare
Le batteur Mario Telaro

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

3 réflexions à propos de <i>Le coucher du soleil, un soir d’été, et des airs de Pink Floyd</i>

  1. Nous y étions hier soir!
    C’était magique!!!
    Nous étions 3 jeunes générations et avons ADORÉ!
    La température, le climat joyeux de tout ce beau monde!
    Nous assise dans les escaliers de la magnifique église vu la foule.
    On a tous un droit à un beau moment!
    Ce fut une grande réussite!
    On se souhaite un même retour l’été prochain!

    Merci beaucoup ☺️

    Répondre
  2. Une performance musicale très professionnelle. Les cinq musiciens et deux choristes bien de chez nous ont interprété plusieurs des pièces du répertoire de Pink Floyd de façon fort agréable pour la foule présente qui semblait vraiment apprécié. Merci Saint-Jérôme pour cette belle soirée de la mi-août.

    Répondre

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal