Gabriel Nadeau-Dubois et le député Solidaire Guillaume Cliche-Rivard à Sainte-Adèle

La boussole de la CAQ est détraquée, dit GND

Charles Michaud

Gabriel Nadeau-Dubois faisait la tournée des Laurentides vendredi, rencontrant des élus, des groupes populaires, et des militants Solidaires.

TopoLocal a intercepté le chef de QS à sa sortie d’une rencontre avec les élus de la MRC des Pays d’en Haut, alors qu’il s’apprêtait à rencontrer des citoyens au café communautaire l’Antre-Gens, à Sainte-Adèle. En entrevue téléphonique, Gabriel Nadeau-Dunois a rappelé que QS effectue présentement une tournée du Québec afin d’écouter les citoyens et de rencontrer les membres de son parti. Le chef de QS était d’ailleurs accompagné du député de Saint-Henri-Sainte-Anne Guillaume Cliche-Rivard. Tous deux, parfois ensemble et parfois séparément, ont tenu des rencontres avec plusieurs groupes de la région. Bien sûr, formule oblige, il a rappelé que les Laurentides sont un arrêt obligatoire de cette tournée du Québec vu l’importance de la région.

Mais il est rapidement entré dans l’essentiel du sujet en affirmant qu’il est venu dans les Laurentides « pour écouter les gens et apprendre comment Québec Solidaire peut répondre à leurs besoins. » Les deux principaux enjeux dont les citoyens et les élus lui ont parlé sont la santé et le logement. Les québécois, a-t-il dit, sont aussi insatisfaits de l’accès au système de santé que de la vétusté des installations.

« Il y trois hôpitaux vétustes au Québec qui ont nettement besoin d’être rénovés et les gens des Laurentides voient la CAQ s’occuper en priorité de deux sur trois, les hôpitaux de Chicoutimi et Maisonneuve-Rosement » a-t-il dit, soulignant que la région des Laurentides se sent abandonnée par François Legault et son gouvernement.

Il a ajouté que le gouvernement Legault, pendant que ces projets piétinent, engage le système dans la voie de la privatisation, entre autres « en mettant la pédale au plancher pour la multiplication de mini-hôpitaux autour de Montréal. » Ce dossier est par ailleurs piloté en partie par le député de Saint-Jérôme Youri Chassin.

« La CAQ a perdu les deux dernières élections partielles. Nous en avons gagné une à Montréal et le PQ a gagné l’autre, à Québec. Il y a un message là-dedans que François Legault doit entendre quant aux vrais problèmes du Québec, a-t-il ajouté. »

Devant les bureaux de la MRC des Pays-d’en-Haut, on retrouve, entre autres, la mairesse Catherine Hamé-Mulcair, de Sainte-Anne-des-Lacs, le député Guillaume Cliche-Rivard, Gabriel Nadeau-Dubois, André Genest, préfet de la MRC, et Michelle Lalonde, mairesse de Sainte-Adèle.

« La boussole de la CAQ est détraquée »

Le chef de Québec Solidaire affirme que la CAQ s’avère incapable d’améliorer le sort de la classe moyenne qui subit un système de santé inefficace, se perd devant un réseau d’éducation qui est incapable de mettre suffisamment de professeurs dans les classes, et qui doit surveiller le coût de son épicerie pour payer son loyer.

Il ajoute que les québécois peinent à se loger convenablement, soit devant des hausses de loyers sans précédent ou encore, pour ceux qui veulent acheter une propriété, par des prix immobiliers qui n’en finissent plus d’augmenter.

Gabriel Nadeau-Dubois affirme que les québécois ont montré la porte au libéraux en 2018 en croyant élire des administrateurs, « mais qu’est-ce qui a changé depuis? » demande-t-il. « La boussole de la CAQ est détraquée. Ça ne prend pas des administrateurs qui vont mieux administrer, ça prend des visionnaires pour transformer le modèle québécois » a-t-il conclu.

Il affirme qu’on doit stopper le glissement du système de santé vers la privatisation, endiguer le crise du logement, et offrir enfin des conditions de travail acceptables aux employés de l’état.

« Québec Solidaire peut déjà compter sur de solides appuis auprès de la jeune génération, ajoute le chef Solidaire, le défi pour 2026, c’est de porter cela à toutes les générations. »

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal