Marc Bourcier et Mark Weightman signent l'entente qui fera de Saint-Jerome le site d'entrainement des Alouettes pour 2024, 2025 et 2026.

Les Alouettes de Montréal s’installent à Saint-Jérôme jusqu’en 2026

Charles Michaud

En présence de la coupe Grey et de quelques joueurs québécois de l’équipe, les Alouettes de Montréal, champions de la coupe Grey 2023, ont annoncé le lundi 18 décembre qu’ils ont choisi Saint-Jérôme comme site de leur camp d’entraînement pour les trois prochaines années.

La nouvelle a été officialisée par le président des Alouettes, Mark Weightman, en compagnie du maire de Saint-Jérôme Marc Bourcier, lors d’un événement public où la population était invitée à participer à l’annonce ainsi qu’à jeter une coup d’oeil sur le célèbre trophée. Inutile de dire que les réseaux sociaux et les téléphones de la région verront une tempête de « selfies » ces jours-ci, avec un tel ou une telle aux côté de la coupe Grey.

« Fièrement football »

Le maire était visiblement très heureux du choix des Alouettes, autant pour le plaisir des citoyens que pour la visibilité et les retombées économiques provoquées par la tenue d’un camp d’entraînement de football professionnel. « Ce sera aussi l’occasion de proposer une foule d’activités pour la jeunesse, dont des conférences dans les écoles animées par les joueurs. Je remercie l’organisation des Alouettes pour cette belle marque de confiance, et j’invite la population à venir vivre l’expérience du football professionnel au printemps 2024. Alouettes, bienvenue chez nous, dans votre deuxième maison! À Saint-Jérôme, nous sommes fièrement football » a-t-il conclu.

Marc Bourcier lors de l’annonce d’une entente avec les Alouettes de Montréal.
Fièrement football, comme le disent les affiches de la Ville de Saint-Jérome: les conseillers municipaux Jean Jr. Desormeaux, Marc-Antoine Lachance, Michel Gagnon, Nathalie Lasalle, Dominic Boyer, le maire Marc Bourcier, les conseillers Carla Pierre-Paul et André Marion, le président des Alouettes Mark Weightman, les conseillers Jacques Bouchard et Mario Fauteux, ainsi que le directeur gérant de l’équipe, Dany Maciocia.
Marc-Antoine Dequoy entouré des journalistes sportifs, dans un role qui lui est familier. Le joueur vedette de la défensive montréalaise est devenu un trait d’union entre les joueurs et les fans de football.

Après des jours difficiles, les Alouettes sont en pleine histoire d’amour avec le Québec depuis l’acquisition de l’équipe par Pierre-Karl Péladeau et la conquête de la coupe Grey 2023. Avec le Complexe sportif Claude Beaulieu flambant neuf, deux terrains synthétiques extérieurs, et des installations de premier ordre, Saint-Jérôme possédait des atouts importants pour séduire l’équipe des Alouettes. La proximité, à 45 minutes de Montréal, constitue un autre avantage autant pour l’équipe que pour ses fans montréalais, qui pourront facilement accéder aux activités du camp.

À l’instar d’autres groupes, les membres de l’équipe de football de l’école Saint-Stanislas ont posé avec un groupe de joueurs québécois des Alouettes. On reconnaît à l’arrière Marc-Antoine Dequoy, Pier-Olivier Lestage. Frédéric Chagnon, et Louis-Philippe Bourassa,

Parmi les intangibles qui ont contribué à faciliter les discussions, il faut aussi ajouter que le propriétaire de l’équipe Pierre-Karl Péladeau a été député de Saint-Jérôme de 2014 à 2016. Le maire actuel, Marc Bourcier, lui avait d’ailleurs succédé dans cette fonction. Pour sa part le présiident des Alouettes Mark Weightman connaît aussi la région: il a pris la peine de rappeler qu’il est originaire de St-André-d’Argenteuil, située tout près. Enfin ajoutons que le DG actuel de la Ville de Saint-Jérôme Fernand Boudreau a fait des études en compagnie de Mark Weightman, et la boucle des heureuses coïncidences est bouclée.

Une photo avec la coupe Grey et la mascotte des Alouettes Touché!
Dany Maciocia avec la conseillère municipale Carla Pierre-Paul et un sac du popcorn officiel de l’événement.

La Ville de Saint-Jérôme entend profiter au maximum de la présence des Alouettes. Saint-Jérôme modifiera son calendrier d’activités estivales pour le faire débuter en même temps que le camp des Alouettes et elle entend mettre sur pied plusieurs activités publiques à la fois pour les citoyens et les visiteurs.

Le coup d’envoi de la programmation des activités sera donné en mars prochain à l’occasion d’un événement familial. Quant au camp d’entraînement proprement dit, il se tiendra dès la mi-mai 2024.

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal