Une belle veille de 24 juin à Saint-Jérôme

Charles Michaud 2 commentaires

On aurait pu écrire « Sale temps pour Salebarbes ». C’était tentant. Mais la foule semblait complètement indifférente à la pluie qui menaçait d’annuler le spectacle de la Fête nationale, au parc Jacques-Locas de Saint-Jérôme, dans la soirée du 23 juin. Les pieds tapaient, les voix chantonnaient, et les fleurdelisés s’agitaient allègrement.

Et pluie après…

Il a plu, solide, comme on dit, pendant le début de la soirée. La patrie et son drapeau ont été salués sous une averse nourrie. Le maire Marc Bourcier a d’ailleurs conclu que les jérômiens étaient « capables d’en prendre » alors qu’on apprenait que plusieurs fêtes ont été annulées dans la région. Et puis alors que s’achevaient les cérémonies patriotiques, la pluie s’est abattue à nouveau sur la foule.

Martine Laval, présidente de la Société nationale des Québécoises et des Québécois (SNQ) a fait la lecture du discours patriotique.

On a refermé son imper, enfoncé un peu son chapeau de pluie, on s’est attroupé sous les parapluies, et ensemble, les gens ont attendu patiemment, implorant le ciel de se dégager, poussant des cris de ralliement, à l’invitation de l’animateur Danny Berger, pour faire peur à la pluie.

On ne saura jamais si c’est la volonté de la foule ou un simple déplacement d’air providentiel, mais enfin, vers 21 heures, la pluie a ralenti pour finalement cesser, comme pour faire place au spectacle. Salebarbes est arrivé sur scène.

Alors que la pluie cessait, les musiciens de Salebarbes sont sortis de la lumière comme des ombres magiques…

Puis le fidèle et persévérant auditoire a fait l’expérience d’une rencontre du troisième type avec le populaire groupe, ses rythmes entraînants et ses airs folkloriques à saveur d’Acadie. Une belle fête, et une récompense bien méritée pour ceux qui ont eu la patience.

Non, la foule de cette année ne battra pas de records d’assistance. Mais leur élan festif était beau à voir.

Et pour ceux qui anticipaient la chorégraphie de drones prévue en lieu de feu d’artifice, non. Annulée parce que trop de vent. Ce sera pour l’an prochain.

La soirée était animée par l’incontournable Danny Berger, qui a joué au sorcier pour faire cesser la pluie et a ensuite invité la foule à un FaceTime géant avec l’univers.

Quant aux activités familiales prévues pour le 24 juin, la Ville de Saint-Jérôme a annoncé en fin d’après-midi dimanche que les événements prévus pour lundi auront lieu au Centre sportif Claude-Beaulieu, bien à l’abri.

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

2 réflexions à propos de <i>Une belle veille de 24 juin à Saint-Jérôme</i>

  1. La pluie a cesser à la première toune et a recommencer au salutation de la fin, c’était magique. George est magnifique à voir bouger dans son costume violet, merci pour ton archet, un superbe souvenir.

    Répondre

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal