Exo a dévoilé son nouveau train à Saint-Jérôme

Charles Michaud

Les usagers du train de banlieue Saint-Jérôme/Montréal verront apparaître progressivement cet été des trains tout neufs. Exo a acheté 44 nouvelles voitures, numérotées à partir de 2050, dont elle vante le confort amélioré et l’accessibilité. Outre l’odeur de voiture neuve et l’éclairage entièrement DEL, les usagers du train seront en terrain familier: les voitures sont à deux étages et accommodent environ le même nombre de passagers. Parmi les améliorations, un nombre élevé de prises et de prises USB, des toilettes accessibles munies de tables à langer, et des supports à vélo conçus pour une utilisation facile. Une voiture accessible aux personnes à mobilité réduite sera disponible sur chaque train, qu’on devrait retrouver progressivement sur tout l’horaire desservant Saint-Jérôme.

Si certains des nouveaux trains ont roulé entre le 26 juin et le début de juillet, ils seront temporairement laissés de côté le temps de travaux sur les voies ferrées au début de juillet. Ils seront de retour à compter de la mi-juillet. Exo effectuera des travaux sur la voie entre Sainte-Thérèse et Saint-Jérôme du 2 au 12 juillet. Le service de train sera remplacé par des autobus. Les détails sont dans ce texte.

L’agence Exo a officiellement lancé sa nouvelle série de wagons de série 2050+ lors d’un courte imauguration officielle le 21 juin, en présence de dignitaires locaux et régionaux.

Le PDG d’Exo, Sylvain Yelle, s’adressant au groupe d’invités.
Le député de Saint-Jérôme Youri Chassin a lu un mot de la part du gouvernement du Québec.
Le maire de Saint-Jérôme s’est dit heureux de cette améioration de confort et d’accessibilité pour les usagers du train.

Le lancement des nouveaux wagons arrive avec beaucoup de retard par rapport aux échéances initiales. Exo a reçu les premiers wagons en février 2022. Le fabricant, une entreprise chinoise, CRRC, est une grande entreprise contrôlée par l’état chinois. Malgré les retards, attribuables en partie à des problèmes d’approvisionnement et des délais techniques variés, le président d’Exo Sylvain Yelle était heureux qu’ils soient « enfin » lancés. Il s’est dit emballé par leur excellente qualité et leur conception adaptée aux besoins des usagers d’Exo.

Le président d’Exo a tenu à rappeler qu’environ 30% du contrat de production des trains a été confié à des entreprises québécoises et canadiennes, notamment, entre autres, la signalétique et les communications, les sièges, les systèmes de contrôle et diverses composantes électriques.

Il est à noter que si les nouveaux trains comportent des voitures de conduite pour les opérateurs de trains, la commande ne comportait pas de locomotives. Les trains seront propulsés par des locomotives faisant partie du parc actuel d’Exo.

Le coup d’oeil de Charles Gauthier

Le photographe Charles Gauthier était sur les lieux pour le lancement du nouveau train et a capté quelques images qu’il partage avec les lecteurs de TopoLocal.

Photo par Charles Gauthier
Photo par Charles Gauthier
Photo par Charles Gauthier
Photo par Charles Gauthier

Et si on vous envoyait nos nouvelles le samedi matin?

On est là pour vous informer.

Vous pourrez vous désinscrire quand vous voudrez, ou changer la fréquence de vos envois.

Vous voyez de l'information inexacte dans cette page? Dites-le nous!

Envie d'ajouter quelque chose? Les commentaires sont bienvenus ici, mais ils sont modérés.

TopoLocal