fbpx
Affaires, Réflexions, Soupers confinés

De plus en plus… normal – souper confiné – jour 45, le 20 mai 2020

Les golfeurs ont repris leurs rêves de constance et de précision et les plus grégaires d’entre nous peuvent se réjouir. À partir de ce vendredi 22 mai, tous les Québécois auront le droit de faire partie d’un rassemblement d’une dizaine de personnes, d’un maximum de trois ménages différents, le plus souvent possible à l’extérieur, avec une belle distance polie de deux mètres entre les personnes.

On pourra même aller aux toilettes à l’intérieur si on est un invité chez quelqu’un, a précisé la vice-première ministre Geneviève Guilbault aujourd’hui.

De plus, les coiffeurs et autres spécialistes qui s’approchent de leurs clients et de leurs patients reprendront du service à partir du 1er juin, partout sauf dans la Communauté métropolitaine de Montréal et à Joliette.

Concrètement pour nous les Norriverains, tout le monde pourra soigner cette vieille carie ou se faire couper les cheveux, sauf si votre spécialiste est à Mirabel ou plus au sud…

Et vos trois affaires normales?

J’ai consulté mon entourage, c’est vraiment le fait de visiter les proches dont on s’ennuie le plus, de parler de tout et de rien pendant que les enfants jouent ensemble. (Ça, on sait pas c’est pour quand.) On m’a aussi parlé dans la même veine d’aller dans des partys, de se faire garder par sa famille élargie pour les plus jeunes (souvent synonyme de party, de toute façon) mais aussi d’aller magasiner librement, sans faire la file avant d’entrer, par exemple.

Signe des temps, on m’a raconté aujourd’hui qu’un jeune couple fumait du cannabis dans la file devant un magasin à grande surface. Ce qui importunait le plus les autres, c’est qu’il garde leur distance de deux mètres. Personne ne leur a parlé de leur consommation.

C’est peut-être aussi un peu ça, le nouveau normal.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
>
Send this to a friend